Getty Images

Pas de titre pour Benoît Paire, battu en finale par Peter Gojowczyk (7-5, 6-2)

Paire a laissé filer une occasion en or

Le 24/09/2017 à 17:16Mis à jour Le 24/09/2017 à 18:32

ATP METZ - Benoît Paire court toujours après son deuxième titre sur le circuit ATP. Le Français, favori de la finale de l'Open de Moselle qui l'opposait ce dimanche à Peter Gojowczyk s'est incliné en deux petits sets (7-5, 6-2). Face à l'Allemand, 95e mondial et surprise du tournoi, le Français n'a jamais trouvé la bonne carburation et a donc manqué une belle occasion d'étoffer son palmarès.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

L'occasion était belle. Benoît Paire l'a manquée. Dimanche, à Metz, le Français n'a pas réussi à glaner le deuxième titre ATP de sa carrière. Paire, 41e mondial et favori logique, est tombé sur un joueur qui n'avait pourtant jamais rien gagné. Mais Peter Gojowczyk avait décidé d'ouvrir son palmarès et s'en est donné les moyens. L'Allemand, 95e à l'ATP, était issu des qualifications. Ça ne s'est pas vu, tant il a dominé Paire de la tête et des épaules. Cette finale, il l'a expédiée en deux sets (7-5, 6-2) et 1h10 chrono.

Paire avait visiblement laissé trop de forces en quart puis en demi-finale, face au Belge David Goffin (7-6, 5-7, 7-6) et au Géorgien Nikoloz Basilashvili (6-1, 7-6). Porté par son service, il a d'abord tenu la distance durant la première manche. Jusqu'à 5-5. Gojowczyk a alors réussi le break. Pour conclure 7-5. Le deuxième set s'est avéré une formalité pour l'Allemand, qui a pris d'entrée le service du Français à deux reprises (0-3).

Vidéo - Paire a trop retenu ses coups, Gojowczyk a lâché les siens : les temps forts de la finale

02:57

4 défaites en 5 finales

Hors-sujet, Paire a multiplié les fautes directs, laissant son adversaire prendre le large. Le spectre du 6-0 a plané au-dessus du Français. Qui s'est accroché pour empocher deux jeux de service. Mais à l'image de sa finale - la 5e de sa carrière sur le circuit ATP -, un ultime coup droit a terminé dans le filet. Paire court toujours après son deuxième titre. Le premier commence à dater. Il date de juillet 2015, à Bastad (Suède).

A 28 ans, Gojowczyk devient quant à lui le premier Allemand à s'adjuger l'Open de Moselle. Depuis 2004, aucun joueur issu des qualifications ne s'était imposé à Metz. Un exploit alors réalisé par Jérôme Haehnel. "J'ai joué mon meilleur tennis toute cette semaine, s'est réjoui Gojowczyk devant le public messin. Je suis juste très content d'avoir gagné ici." Paire, lui, avait les larmes aux yeux. Il a perdu 4 de ses 5 finales sur le circuit ATP.

0
0