AFP

Pour Richard Gasquet, c'est l'heure de la rentrée

Pour Gasquet, c'est l'heure de la rentrée

Le 01/02/2016 à 18:55

ATP MONTPELLIER - L'Open d'Australie est à peine finie que la saison européenne démarre avec notamment le tournoi de Montpellier. Les Français, comme toujours, y sont en novembre. Richard Gasquet, vainqueur à deux reprises ces trois dernières années, vise la passe de trois pour son premier tournoi de la saison.

On ne l'avait pas revu depuis Bercy, au mois de novembre. Richard Gasquet avait achevé sa saison 2015 en France, il va débuter sa campagne 2016 également dans l'Hexagone. Absent de la tournée australe du mois de janvier pour cause de blessure au dos, le Biterrois est la principale tête d'affiche du tournoi de Montpellier cette semaine. Il est en à la fois la tête de série numéro un et le tenant du titre. Gasquet aime Montpellier. Finaliste ces trois dernières années, il s'y est imposé en deux fois.

S'il veut sauver sa place dans le Top 10 qui ne tient plus qu'à un fil, il n'a d'ailleurs d'autre choix que de signer la passe de trois. Les Français sont en force dans le tableau final dans l'Hérault. Ils sont 10 au total. Seul absent, Jo-Wilfried Tsonga. Pour le reste, outre Gasquet, Gilles Simon, Gaël Monfils et Benoît Paire comptent également parmi les têtes de série. Les Tricolores ont remporté 6 des 10 dernières éditions, avec pas moins de quatre finales franco-françaises et il y a toujours eu au moins un Français en finale depuis 2005.

Revoilà Halys

Un nouveau festival n'est pas improbable. Parmi les affiches possibles, un quart de finale entre Monfils et Paire, et une demie entre Gasquet et Simon. En théorie, un remake de la finale 2014 entre Gaël Monfils et Richard Gasquet, qui avait été remportée par le premier, est donc tout à fait possible. Attention quand même, il y a aussi quelques têtes d'affiche étrangères. En premier lieu, les Croates Marin Cilic, tête de série numéro 2, et Borna Coric, tête de série numéro 7.

Le tournoi prendra doucement son rythme de croisière mardi avec les entrées en lice de plusieurs joueurs français, dont Nicolas Mahut, opposé à l'Allemand Jan-Lennard Struff, ou Paul-Henri Mathieu contre le qualifié suédois Elias Ymer. On suivra également le jeune Quentin Halys. Désormais 170e mondial après sa première victoire en Grand Chelem, Halys a bénéficié d'une wild-card à Montpellier. Il tentera d'y faire aussi bien honneur qu'à Melbourne, mais sa tâche ne sera pas simple au premier tour, face à Ernests Gulbis.

0
0