AFP

Classement ATP : Djokovic écrase le retour au premier plan du Big Four

Le Big Four est de retour, mais Djokovic est tout seul

Le 02/02/2015 à 12:13

Ce lundi, le classement ATP est formel : Djokovic, Federer, Nadal et Murray trustent de nouveau les quatre premières places du classement ATP. Mais ce qui impressionne le plus, c'est l'écart du Serbe avec ses poursuivants. Et ce n'est sans doute pas fini.

L'Open d'Australie a relancé une ancienne tendance. Le Big Four, qui avait commencé à se décomposer il y a deux ans, s'est reconstitué à l'issue de l'Open d'Australie. Après le retour de Roger Federer dans les hauteurs du classement courant 2014, Andy Murray a retrouvé le Top 4 mondial en ralliant la finale de Melbourne. Et profité au passage de la dégringolade de Stanislas Wawrinka, vainqueur en Australie l'an passé et désormais neuvième mondial. Pour la première fois depuis le mois de juillet 2013, Djokovic, Federer, Nadal et Murray sont à nouveau aux commandes.

Classement ATP au 2 février 2015

Et il peut encore creuser l'écart en février...

Un trou béant que Djokovic est à peu près sûr de se creuser davantage jusqu'au Masters 1000 d'Indian Wells, le Serbe n'ayant que des 180 points de sa demi-finale à Dubai à défendre au mois de février. A l'inverse, Rafael Nadal et Roger Federer avaient remporté en février 2014 deux des quatre tournois ATP 500 au menu ce mois-là, à Rio pour l'Espagnol, à Dubai pour le Suisse. 500 points à défendre chacun. Djokovic pourrait donc distancer son dauphin de plus de 4000 points à la sortie de l'hiver...

A partir du mois de mars et jusqu'en juillet, période où il a remporté trois Masters 1000 et Wimbledon et joué la finale de Roland-Garros, ce sera peut-être une autre histoire. Mais le numéro un mondial est tellement régulier depuis un an qu'il est difficile de le voir rattraper dans les prochains mois.

Depuis sa défaite à l'US Open 2013, il a joué douze finales pour onze titres. Sa seule contrariété est venue de Paris où il s'est incliné face à Rafael Nadal en finale de Roland-Garros. Au classement, le Big Four est peut-être de retour, mais le monstre Djokovic, celui qui a marché sur le circuit en 2011, est peut-être également en train de renaitre de ses cendres.

0
0