Getty Images

Stop ou encore ? Noah n'a "aucune certitude" pour 2018

Stop ou encore ? Noah n'a "aucune certitude" pour 2018

Le 14/11/2017 à 16:34Mis à jour Le 14/11/2017 à 16:57

COUPE DAVIS – Yannick Noah, apparu distant lors de la demi-finale contre la Serbie il y a deux mois, vit-il ses derniers instants à la tête de l'équipe de France ? Le capitaine réfléchit à son avenir, mais il n'a encore pris aucune décision. Il ne veut penser à rien d'autre qu'à la finale pour le moment.

Dans une dizaine de jours, la France tentera, pour la quatrième fois depuis son dernier succès en 2001, de remporter une finale de Coupe Davis. Un moment charnière. Pour les joueurs, mais aussi leur capitaine Yannick Noah, revenu il y a deux ans avec l'ambition, justement, de ramener le Saladier d'argent dans l'Hexagone. Après deux campagnes, Noah est-il prêt à rempiler, indépendamment du résultat de la finale contre la Belgique ? Mystère... Mardi, en marge de l'annonce de son groupe, le seul vainqueur français en Grand Chelem chez les hommes depuis plus de sept décennies est resté évasif sur le sujet.

"Je n'ai pas de certitude. Aucune certitude sur rien", a-t-il botté en touche, tout en avouant qu'il avait "réfléchi à la question" ces dernières semaines. "J'y pense bien sûr parce que ma femme me demande ce que l'on va faire l'année prochaine. Mais franchement, que je dise que sois là où pas, est-ce que cela va faire avancer le schmilblick ? Comme le dit un copain, vous le lirez dans la presse !", a-t-il ajouté en rigolant.

" Il n'y a pas de plus bel endroit aujourd'hui pour moi que d'être sur la chaise pour gagner la finale"

Si cette question se pose, c'est surtout parce que Yannick Noah est apparu plein de lassitude lors de la demi-finale contre la Serbie au mois de septembre. Sa communication avait laissé tout le monde sceptique, son attitude sur la chaise aussi, avec ces longues plages de silence entre lui et ses joueurs, notamment Jo-Wilfried Tsonga et Lucas Pouille. Distant, il avait semé le doute sur son désir de prolonger l'aventure au-delà de 2017.

Mais chaque chose en son temps. Pour l'heure, il veut se focaliser sur ce France-Belgique, qui va peser si lourd pour toute cette génération. "Avant tout, j'ai vraiment à cœur de gagner ce match. Ce serait énorme pour nous tous et cela va au-delà de notre équipe, a-t-il rappelé mardi. Pour l'instant, il n'y a pas de plus bel endroit aujourd'hui pour moi que d'être sur la chaise pour gagner la finale, a souligné Noah. Je ne vais pas me projeter. Je vais mettre tout de côté et me concentrer sur la finale."

0
0