AFP

Coupe Davis : Milos Raonic (Canada) déclare forfait contre la France

Les Bleus n'auront pas à croiser le fer avec Raonic

Mis à jourLe 29/02/2016 à 19:49

Publiéle 29/02/2016 à 16:17

Mis à jourLe 29/02/2016 à 19:49

Publiéle 29/02/2016 à 16:17

France - Canada se jouera sans Milos Raonic. Le récent demi-finaliste de l'Open d'Australie a été forcé de déclarer forfait pour le premier tour de la Coupe Davis, qui se déroulera ce week-end à Baie-Mahault. Le Canadien souffre d'une déchirure à l'adducteur. Daniel Nestor manquera aussi à l'appel.

Coup dur pour le Canada. A quatre jours d'affronter l'équipe de France au premier tour de la Coupe Davis 2016, à Baie-Mahault en Guadeloupe, l'équipe canadienne a officialisé, lundi, le forfait de son joueur numéro un, Milos Raonic.

Victime d'une déchirure à l'adducteur droit depuis sa demi-finale perdue à l'Open d'Australie face à Andy Murray fin janvier, le 13e joueur mondial avait débuté une course contre-la-montre pour disputer ce France-Canada. Un pari perdu. Il devra encore être au repos pendant dix à douze jours selon sa fédération.

"La Coupe Davis sera toujours une priorité"

"Je suis extrêmement peiné de ne pouvoir me joindre à l’équipe pour la rencontre de la Coupe Davis en Guadeloupe", a souligné Raonic sur le site officiel de Tennis Canada. "La Coupe Davis a toujours été et sera toujours une priorité. Toutefois, ma santé physique ne me permet pas de concourir, car la déchirure musculaire dont je souffre depuis les Internationaux d’Australie n’est pas complètement guérie."

Raonic n'est pas le seul absent de la composition canadienne. Daniel Nestor, pilier de l'équipe de double, dont il est 12e mondial au classement ATP, sera également absent, après un problème familial de dernière minute. Ce n'est que la deuxième fois en quinze ans que Nestor manque une rencontre de Coupe Davis. Son absence est également un réel coup dur. Frank Dancevic et Vasek Pospisil seront donc les deux numéros un pour affronter les Bleus.

La composition du Canada : Frank Dancevic, Vasek Pospisil, Adil Shamasdin, Philip Bester

Milos Raonic à l'Open d'Australie, en 2016
Milos Raonic à l'Open d'Australie, en 2016 - AFP
0 commentaire
Vous lisez :