TENNIS COUPE DAVIS 2013 France Gasquet Tsonga Clément - AFP
 
Article
commentaires
Tennis > Coupe Davis

Coupe Davis - Richard Gasquet : "L'Argentine, un beau moment de sport à vivre"

Gasquet : "L'Argentine, un beau moment de sport à vivre"

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 03/02/2013 à 18:16 -
Par Eurosport - Le 03/02/2013 à 18:16
Après un week-end tranquille face à Israël (5-0), Richard Gasquet s'attend à un peu plus de remous en quarts de finale en Argentine où les Bleus devront faire preuve de caractère.

Richard, l’équipe de France ira défier l’Argentine en quart de finale, chez elle. Que pensez-vous de cette rencontre ?

R.G. : C’est une rencontre difficile. Après, je pense qu’il y a deux équipes d’Argentine, une avec Del Potro et une sans. Del Potro est un très grand joueur. C’est le leader de leur équipe. Tennistiquement, il est devant les autres. Même s’il n’y a pas Del Potro, ils ont de très bons joueurs. Monaco et Nalbandian restent de grands joueurs. Nous aussi, on a de bons joueurs dans l’équipe. C’est vraiment du 50/50. Mais s’il y a Del Potro dans leur équipe, ils seront légèrement favoris.

En Argentine, vous risquez de jouer dans une ambiance de feu...

R.G. : Oui, ce sera une ambiance difficile. J’ai déjà joué à Buenos Aires. Le public a toujours aimé mon jeu. Les gens me supportaient à chaque fois. Quand l’équipe de France ira jouer là-bas, cela ne va pas être la même chose. Le public est vraiment très chaud. C’est vraiment un public de connaisseurs. Il supporte vraiment son équipe. C’est un beau moment de sport à vivre. Si on veut gagner la Coupe Davis, il faut gagner des matches comme celui-là. Ce sera un bon test. Ce sera difficile, mais il y a des équipes qui ont gagné là-bas par le passé. C’est le cas des Tchèques l’an passé. A nous de rééditer cette performance.

Pour vous qui aimez beaucoup la Coupe Davis, on imagine que c’est excitant de jouer cette rencontre dans une telle ambiance...

R.G. : C’est excitant pour tout le monde. C’est une des rencontres les plus difficiles que l’on pouvait avoir.

Quel bilan tirez-vous de votre première rencontre de Coupe Davis sous l’ère Clément ?

R.G. : Je suis content. J’ai fait un beau match. On a gagné 3 à 0. On était les favoris, mais c’est bien que personne n’ait perdu un match comme cela a pu arriver par le passé. Tout le monde a gagné.

Arnaud Clément est proche de vous au niveau de l’âge. Que vous apporte-t-il en plus ?

R.G. : Cela se passe très bien. Il a beaucoup d’expérience. Tout le monde le respecte par rapport à ses qualités de combattant. Il s’est toujours énormément battu sur le court. Il a également beaucoup de valeurs. On est tous contents de l’avoir dans cette équipe et à côté de nous au bord du court. Il connaît bien le tennis. Il ne peut apporter que de bons conseils.

Par rapport à Guy Forget, est-ce qu’il est plus proche de vous ?

R.G. : On verra par la suite, mais je suis très content de la manière dont cela s’est passé cette semaine. J’espère que ce sera pareil par la suite.

D’un point de vue personnel, comment voyez-vous les prochaines semaines ?

R.G. : Je me sens bien. Je suis toujours dans les dix premiers mondiaux. J’ai gagné un tournoi cette année [NDLR : Doha]. J’ai bien joué à Melbourne. J’ai gagné mon match ici. Maintenant, chaque semaine est différente. Mais je suis motivé pour la suite de la saison.