AFP

Grâce à Caroline Garcia, la France peut toujours y croire

Grâce à Garcia, la France peut toujours y croire
Par AFP

Le 06/02/2016 à 20:04

FED CUP - A Marseille, la France n'est pas parvenue à prendre l'avantage face à l'Italie lors des deux premiers simples du 1er tour 2016. Si Caroline Garcia a remporté son match face à Sara Errani (6-3, 7-5), Kristina Mladenovic avait été battue d'entrée par Camila Giorgi (1-6, 6-4, 6-1) samedi après-midi.

Caroline Garcia a maintenu la France à flot face à l'Italie au premier tour de la Fed Cup, en égalisant à 1-1 après l'échec de la N.1 Kristina Mladenovic samedi, à Marseille. Presque obligée de gagner pour préserver les chances françaises, Garcia a résisté à la pression et dominé Sara Errani en deux sets 6-3, 7-5. Dans le premier match, Mladenovic avait été beaucoup trop irrégulière face à Camila Giorgi, victorieuse en trois sets 1-6, 6-4, 6-1.

"1-1, on pouvait s'y attendre, même si, secrètement, j'espérais être à 2-0. Caro a bien appliqué le plan face à Errani. Il fallait l'agresser sur son service. Elle a bien assuré. Kiki avait les clés, mais elle a échoué au service", a commenté la capitaine Amélie Mauresmo au micro de BeinSport.

" Maintenant c'est 50-50. On y croit mais il faut être humble."

Garcia, 38e mondiale, a pris l'initiative du fond du court pour dominer en puissance la petite Italienne (1,64 m), 22e mondiale, dont les balles bombées sont plus efficaces sur terre battue que sur dur. "C'est mon jeu, je prends des risques et ça a marché", a dit la Lyonnaise, qui a fait tout le jeu, coups gagnants (31 à 12) et fautes (41 à 25). "Ça a été un match très intense. Ça s'est joué à rien sur plein de jeux. Maintenant c'est 50-50. On y croit mais il faut être humble", a-t-elle ajouté.

En ouverture, Mladenovic, 30e mondiale, est idéalement partie face à Giorgi (40e), mais elle a connu deux gros passages à vide au début des deux dernières manches qui lui ont coûté le match. La Française a surtout été très insuffisante au service (30% de premières balles dans les deux dernières manches). Giorgi a profité de secondes balles très faibles pour l'agresser et réussir pas moins de cinq breaks dans les deux derniers sets.

Caroline Garcia et Amélie Mauresmo (France) Fed Cup 2016

Caroline Garcia et Amélie Mauresmo (France) Fed Cup 2016Panoramic

0
0