Eurosport

Fed Cup : Plus euphoriques que fatiguées, les Françaises sont optimistes

Plus euphoriques que fatiguées, les Françaises sont optimistes
Par AFP

Le 13/11/2016 à 10:37Mis à jour Le 13/11/2016 à 10:40

FED CUP - Galvanisées par leur performances de la veille, les Bleues espèrent de nouveau bousculer les Tchèques dimanche alors que les deux équipes sont à égalité (1-1).

L'espoir est permis. Les Françaises peuvent croire à la victoire en finale de la Fed Cup, après une première journée époustouflante, samedi à Strasbourg, où Caroline Garcia et Kristina Mladenovic ont été grandes contre les Tchèques, doubles tenantes du titre, l'une dans la victoire et l'autre dans la défaite. Les deux équipes se retrouvent à égalité 1-1 et les Bleues comptent bien surfer sur leurs étonnantes performances.

Garcia n'a pas flanché face à Kvitova (7-6 (6), 6-3) alors que la détresse de Mladenovic, battue au terme d'un incroyable marathon (3-6, 6-4, 16-14), aurait eu de quoi la déstabiliser. L'ambiance de la Fed Cup transcende la Lyonnaise. Celle du Rhénus valait la peine d'être entendue ! "Il fallait juste que je donne tout, a simplement commenté Caroline Garcia. De toute façon on n'a rien à perdre pendant ce week-end. Pourquoi j'arrive à jouer à ce niveau en Fed Cup ? Je ne sais pas. Il y a le capitaine qui aide et je ne suis pas seule sur le terrain avec tout le public qui pousse."

"Caro a évolué à un niveau incroyable, dans tous les compartiments du jeu, car je crois que Kvitova a très bien joué, s'est réjouie Amélie Mauresmo. La prestation de Kristina, même si elle finit cruellement, est plutôt positive aussi". La capitaine a avoué avoir été "presque" surprise par le comportement de ses joueuses : "C'est une première expérience pour elles et on ne sait jamais ce que ça peut donner dans ces cas-là".

Qui pour jouer les simples de dimanche ?

L'énorme débauche d'énergie de samedi va pourtant obliger les capitaines à faire des paris stratégiques ce dimanche. Qui aligner pour les deux derniers simples après une telle débauche d'énergie ? Dans le premier match (13h30), Garcia trouvera-t-elle comme prévu face à elle Pliskova, qui pourrait être une proie tentante ? Ou plutôt le joker Barbora Strycova, 17e mondiale ? Dans le second, Mauresmo maintiendra-t-elle Mladenovic, malgré les crampes de samedi, sachant que cette dernière pourrait aussi jouer le double, disputé en dernier en Fed Cup ? Côté français, les remplaçantes sont Alizé Cornet et Pauline Parmentier.

Mladenovic est fermement décidée à assumer ses responsabilités. "Je sais que physiquement j'ai fait énormément de progrès. Je n'ai aucun doute sur la compétence des kinés. Avec l'envie et l'orgueil, je vais repartir demain", a-t-elle assuré. Mais sa capitaine a admis qu'on ne pouvait pas "simplement effacer les matches du samedi" au moment d'échafauder les plans.

0
0