Getty Images

La saison de Federer est dingue, elle entrera dans la légende s'il gagne l'US Open

La saison de Federer est dingue, elle entrera dans la légende s'il gagne l'US Open

Le 17/07/2017 à 16:12Mis à jour Le 17/07/2017 à 16:48

Quatre petits mois sur le pont, déjà cinq titres remportés, dont deux du Grand Chelem : Roger Federer, presque 36 ans, réussit une saison tout simplement fantastique. Et ce n'est peut-être pas fini. Le Suisse pourrait faire de 2017 un véritable feu d'artifice alors que l'US Open est au bout du chemin. Une victoire à New York ferait basculer son année dans la légende.

Roger Federer attend New York avec gourmandise. La réciproque est également de mise. Parce que le Suisse peut y accomplir quelques morceaux de bravoure supplémentaires. S'il venait à s'imposer le 10 septembre prochain sur le court Arthur-Ashe, il serait en route pour accomplir…

Le Petit Chelem

2017, année des renaissances. Trois Majeurs disputés. Rafael Nadal a décroché le sien, à Roland-Garros. Roger Federer a décroché les deux autres, à l'Open d'Australie et, évidemment, dimanche à Wimbledon. Le Suisse, désormais numéro 3 mondial, a le vent en poupe et, sauf cataclysme, arrivera à Flushing avec une grosse pancarte dans le dos. En cas de succès, Rodgeur irait chercher à l'US Open un troisième Majeur cette saison et un Petit Chelem qu'il a déjà réussi à trois reprises dans sa carrière : en 2004, 2006 et 2007. Dix ans après le dernier, l'accomplissement serait évidemment exceptionnel.

A titre de comparaison, Rafael Nadal a réussi ce tour de force une fois, en 2010. Novak Djokovic deux fois, en 2011 et 2015. "Je crois que vous auriez rigolé si je vous avais dit que je gagnerais deux tournois du Grand Chelem cette année", taquinait-il dimanche après son 8e sacre à Londres. Aujourd'hui, plus personne ne rigole. Mais s’incline.

Roger Federer

Roger FedererGetty Images

La passe de 20

Il y a treize mois de ça, au moment où le rouleau compresseur Djokovic écrasait tout sur son passage et décrochait un 12e Grand Chelem à Roland-Garros, les regards étaient tournés vers Roger Federer et ses 17 sacres. Le rythme effréné du Serbe mettait en danger le Suisse. La suite, on la connait : l'un s'est écroulé, l'autre a repris son vol. Et, aujourd'hui, plus personne n'imagine Federer être repris par Djoko. Même Nadal et ses 15 sacres paraissent loin.

L'homme aux huit titres à Wimbledon est désormais à sept matches d'une marque tout aussi symbolique qu'exceptionnelle puisqu'il pourrait décrocher un vingtième Majeur en s'imposant à l'US Open. Sur le circuit féminin, elles sont trois à avoir dépassé cette marque : Court (24), Williams (23) et Graf (22). En golf, l'autre sport où la notion de Grand Chelem est prépondérante, Jack Nicklaus s'est "arrêté" à 18.

19e titres en Grand Chelem pour Federer

Redevenir numéro 1

Il n'en reste pas moins que Federer - qui n'a plus de point à défendre d'ici la fin de saison - est redevenu un candidat naturel et qu'une prise de pouvoir serait plus que favorisée par un succès à l'US Open. Avant, ça parait compliqué, surtout s'il ne s'aligne pas à Montréal début août. 16e mondial au début de l'année, le Suisse reprendrait la tête du classement ATP pour la 4e fois de sa carrière, après 2004, 2009 et 2012. Cinq ans après la dernière fois et à 36 ans [il est né le 8 août, NDLR]. Excusez du peu. Il dépasserait allégrement Andre Agassi, plus vieux numéro 1 mondial de l'histoire (33 ans).

Rafael Nadal et Roger Federer

Rafael Nadal et Roger FedererGetty Images

Egaler Sampras…

Redevenir numéro 1, c'est une chose. Conserver le trône jusqu'à la fin de saison en est une autre. Tout aussi prestigieuse, ou pas loin. Roger Federer est à ce jour l'homme qui a passé le plus de semaines au sommet du classement ATP (302). Mais il n'est pas encore celui qui a conclu le plus d'années à cette place puisqu'il est toujours devancé par… Pete Sampras et ses six ans - consécutifs - terminés à la tête du tennis mondial. En parvenant à conclure 2017 au premier rang planétaire, Rodgeur égalerait Pistol Pete. Loin d'être un détail.

…et, last but not least, réussir le grand 6

Triompher sur le Court Arthur-Ashe aurait aussi des conséquences sur son bilan à New York, tout simplement. Roger Federer n'y a plus gagné depuis 2008 mais, avant cette disette, le Suisse avait décroché la timbale à cinq reprises. A six, il doublerait un autre papy résistant, Jimmy Connors, et Peter Sampras. Federer deviendrait l'homme le plus titre à New York depuis le début de l'ère Open. Il aurait, aussi, en 2018, Sears, Larned, Tilden et leurs sept titres en ligne de mire.

Andy Murray Roger Federer - US Open 2008

Andy Murray Roger Federer - US Open 2008Imago

0
0