AFP

Masters 1000 de Miami : Jo-Wilfried Tsonga, Andy Murray et Adrian Mannarino verront le 3e tour

Tsonga et Murray tiennent leur rang, Mannarino fait mieux que ça
Par Eurosport

Le 27/03/2016 à 11:28

MASTERS 1000 DE MIAMI - Pour son entrée en lice, Jo-Wilfried Tsonga n'a pas eu à forcer son talent samedi soir pour venir à bout de Santiago Giraldo (6-3, 6-1) au 2e tour du Masters 1000 de Miami. Adrian Mannarino a lui réussi un joli coup en battant Sam Querrey (6-7 (5), 6-2, 6-4) alors qu'Andy Murray a disposé de Denis Istomin ((6-3, 7-5).

Le N.1 français Jo-Wilfried Tsonga a facilement empoché samedi soir son billet pour le 3e tour du Masters 1000 de Miami en battant le Colombien Santiago Giraldo, 83e mondial en deux petits sets (6-3, 6-1) et un peu plus d'une heure de jeu. Au prochain tour, Tsonga, 9e mondial, aura sans doute plus fort à faire. Il sera opposé à l'Espagnol Roberto Bautista Agut, 18e mondial.

Un peu plus tôt, Adrian Mannarino s'est également imposé dans son match du 2e tour. Le Français a réalisé une jolie performance en venant à bout de Sam Querrey, 34e mondial en trois sets (6-7 (5), 6-2, 6-4). L'Américain a d'ailleurs un comportement pour le moins douteux en fin de match.

Murray s'énerve

Enfin, comme Tsonga, Andy Murray a parfaitement géré son entrée en lice en disposant de Denis Istomin en deux sets (6-3, 7-5), malgré une grosse colère en cours de rencontre pour un problème... de balle. L'incident a eu lieu lors du cinquième jeu du second set. Alors qu'il s'apprêtait à servir, après avoir fait deux fautes directes sur des coups droits trop longs, l'Ecossais a remarqué sur la balle un logo rouge et non le logo noir habituellement imprimé sur les balles du circuit masculin.

"J'allais la faire rebondir quand j'ai vu que c'était une balle du circuit féminin, je venais de taper deux coups trop longs, elles sont plus petites et plus vives et quand vous avez une balle de break sur votre service, vous ne voulez pas utiliser une balle complètement différente", a expliqué après coup Murray. "J'étais un peu frustré par la situation", a-t-il poursuivi. Ce qui n'a pas empêché le Britannique de boucler l'affaire en deux sets, malgré la perte de ce jeu de service, et un peu d'énervement envers l'arbitre de la rencontre.

Au 3e tour, le match du numéro 2 mondial vaudra sans doute le coup d'oeil puisqu'il sera opposé au Bulgare Grigor Dimitrov.

(Avec AFP)

0
0