Getty Images

Rafael Nadal s'en sort en trois manches face à Kyle Edmund

Nadal a fini par s'en sortir

Le 19/04/2017 à 18:21

MASTERS MONTE-CARLO - Pour son entrée en lice, Rafael Nadal a bataillé ferme face à Kyle Edmund, mercredi lors du Masters 1000 de Monte-Carlo. L'Espagnol, vainqueur de l'épreuve à neuf reprises, s'est imposé en trois manches (6-0, 5-7, 6-3).

Rafael Nadal a eu chaud. Le 7e joueur mondial a été chahuté mercredi par Kyle Edmund lors du deuxième tour du Masters 1000 de Monte-Carlo qui marquait son entrée dans le tournoi. Mais il s'en est sorti en haussant le ton au moment opportun pour finalement s'imposer en trois manches (6-0, 5-7, 6-3) après plus de deux heures de jeu. Il trouvera sur son chemin en quart de finale l'Allemand Alexander Zverev.

Vidéo - Monte-Carlo, le tournoi où Nadal a éclaté à la face du monde

01:03

L'Espagnol a pourtant réalisé un début de match on ne plus convaincant, mettant le jeune Britannique au supplice. Et après seulement 28 minutes passées sur le court, le tenant du titre menait déjà une manche à rien (6-0). Dépassé, le 45 mondial a toutefois repris ses esprits et affiché un tout autre visage lors du deuxième set. Agressif, impitoyable en coup droit, Edmund a profité d'une baisse de niveau adversaire pour revenir à hauteur de ce dernier (6-0, 5-7).

" Je me suis accroché mentalement "

"Je n'ai pas joué dans la deuxième manche de manière aussi consistante qu'au cours de la première", a lancé le Majorquin au micro de Canal + après la rencontre. "Il a joué de façon très agressive avec un énorme coup droit. Je lui ai fait jouer des coups droits dans de trop bonnes positions", a-t-il ajouté.

Bousculé lors du troisième acte, Nadal a bien failli se faire breaker au pire des moments, alors que le score affichait 2-1 pour Edmund. Mais en grand champion qu'il est, l'Espagnol a haussé le ton. Pour écarter cette opportunité dans un premier temps puis égaliser. Avant de prendre à son tour le service du natif de Johannesburg. Malgré un nouveau débreak et une fin de match débridée, l'ancien numéro un mondial a finalement déroulé pour s'imposer et filer en quart de finale.

"Je me suis accroché mentalement tout au long de cette partie. J'ai très bien résisté", a expliqué Nadal, conscient que son niveau de jeu n'a pas été à la hauteur des attentes. Il lui faudra cependant autre chose que ses qualités mentales pour se défaire de Zverev au prochain tour.

Rafael Nadal à Monte-Carlo le 19 avril 2017.

Rafael Nadal à Monte-Carlo le 19 avril 2017.Getty Images

0
0