Monfils, y a d'la joie !

Monfils, y a d'la joie ! - Tennis - Open d'AustralieAFP

Pour son premier match en Grand Chelem depuis un an, Gaël Monfils a sorti en quatre sets Alexandr Dolgopolov, tête de série N.18. Une performance significative.

Ça valait le coup d’attendre. Absent des trois derniers tournois du Grand Chelem, Gaël Monfils n’avait plus été vu dans un tournoi majeur depuis l’Open d‘Australie l’an dernier. Pour son grand retour, le Français n’a pas déçu. Au premier tour, il s’est offert en quatre sets (6-7, 7-6, 6-3, 6-3) la tête de série numéro 18, Alexandr Dolgopolov, au terme d’un match plaisant en session de nuit.

Un succès mérité pour l’ancien leader du tennis tricolore, dont la faim et l’envie étaient manifestes mardi. Déterminé, concentré, bagarreur, Monfils a fait plaisir à voir, surtout après les mois de galère qu’il vient de traverser. Avec un soupçon d’opportunisme supplémentaire, il aurait même pu plier cette rencontre encore plus vite. Car si le premier set lui a échappé au jeu décisif, Monfils y a eu sa chance, obtenant notamment deux balles de set. Mais en dépit d’une excellente qualité de service (15 aces dans cette seule première manche), le Parisien a fini par céder, 9/7 dans le jeu décisif.

Objectif récupération

On aurait alors pu craindre qu’il n’accuse le coup. Sans référence au meilleur des cinq sets depuis janvier 2012, la perspective d’un duel à rallonge après la perte de ce set initial aurait pu s’avérer fatale. Il n’en a rien été. Au contraire. Monfils a poursuivi sur le même rythme et lors du deuxième tie-break, il n’a cette fois pas laissé filer sa chance. Le match a alors pris une toute autre tournure. Il n’y avait pas eu le moindre break entre les deux joueurs au cours des deux premières manches. Dans la troisième, il y en a eu… cinq d’affilée ! Au total, Monfils et Dolgopolov ont d’ailleurs cumulé… onze breaks dans les troisième et quatrième sets.

Là encore, le grand mérite du Français fut de ne jamais se laisser gagner par la frustration, même quand Dolgopolov l’a débreaké deux fois coup sur coup dans le troisième set. Dans le quatrième, il a encore su produire un effort mentalement pour recoller alors que l’Ukrainien avait pris son service d’entrée. Finalement, c’est Dolgopolov qui a progressivement lâché. Au prochain tour, Monfils affrontera le Taiwainais Yen-Hsun Lu, avec à l’horizon un possible troisième tour contre Gilles Simon. Après ce combat certes pas interminable (2h44) mais intense, la récupération sera un élément clé pour Monfils.

 

Regardez cet événement sur Eurosport Player