Eurosport

Les chiffres le disent pour la première fois : Djokovic est devant Nadal et Federer dans leurs duels

Pour la première fois, Djokovic domine Federer et Nadal dans leurs duels directs

Mis à jourLe 28/01/2016 à 13:51

Publiéle 28/01/2016 à 13:48

Mis à jourLe 28/01/2016 à 13:51

Publiéle 28/01/2016 à 13:48

Article de Laurent Vergne

OPEN D'AUSTRALIE - Jamais, avant ce début d'année 2016, Novak Djokovic n'avait eu l'avantage dans ses duels directs face à Rafael Nadal et Roger Federer. En battant l'Espagnol à Doha et le Suisse jeudi à Melbourne, il a pris le dessus sur eux. Définitivement ? Peut-être...

28 janvier 2016. Il aura fallu attendre le 28 janvier 2016, soit quasiment 10 ans après son premier duel face à Roger Federer, pour que Novak Djokovic prenne enfin le dessus dans l'historique de leurs face-à-face. Après cette demi-finale à Melbourne, le Serbe mène 23 victoires à 22 face au Suisse. Il y a trois semaines, en battant Rafael Nadal en finale à Doha, le Djoker avait déjà, pour la toute première fois là aussi, pris l'ascendant face à l'Espagnol. Ce début d'année 2016 vient donc entériner au niveau statistique la suprématie du Serbe dans ses rapports directs avec ses deux grands rivaux.

Pourtant, il est parti de loin. Djokovic a émergé au très haut niveau alors que Nadal et plus encore Federer dominaient déjà le tennis mondial. Quand il est entré pour la première fois dans le Top 100, Rafa avait déjà remporté son premier Grand Chelem et Federer était le big boss depuis un an et demi. Quand il a intégré le Top 10, Federer comptait autant de titres majeurs (10) que lui aujourd'hui. C'est dire...

Visuel Djokovic contre Federer et Nadal

Comme... Corretja et Hrbaty

Au printemps 2009, Rafael Nadal menait ainsi 14-4 dans leurs confrontations directes. Fin 2010, à l'issue de la saison royale du Majorquin, celui-ci dominait encore largement Djokovic : 16-7. Contre Federer, il n'a jamais atteint un tel retard, mais tout de même : le Suisse a mené 4-0, puis 7-2 et jusqu'à 14-9 au sort de la fabuleuse demi-finale de Roland-Garros en 2011. Faites donc les comptes : Djokovic a remporté 14 des 22 derniers matches contre Federer, et 20 des 29 derniers face à Nadal.

La bascule s'est clairement effectuée début 2011, quand Novak Djokovic a commencé à mettre la main sur le circuit. En cinq ans, son bilan cumulé contre Federer et Nadal est édifiant : 34 victoires, 16 défaites (17-7 contre Nadal, 17-9 devant Federer). Il n'est que le troisième homme à détenir simultanément un ratio favorable contre Federer et Nadal. Il rejoint en la matière Alex Corretja (3-2, 2-0) et Dominik Hrbaty (3-1, 2-1). Mais la faiblesse de l'échantillon (associée au fait que ces deux joueurs ont affronté le Suisse et l'Espagnol au début de leur carrière), rend évidemment dérisoire cette comparaison.

Compte tenu de l'âge avancé de Roger Federer et des difficultés chroniques de Rafael Nadal ces derniers mois, il sera bien difficile à ces deux immenses champions de reprendre l'avantage face à Djokovic dans leurs duels respectifs. L'histoire retiendra donc que c'est en ce mois de janvier 2016 que le cours de l'histoire s'est (sans doute) définitivement inversé.

0 commentaire
Vous lisez :