AFP

Poussé dans un cinquième set, Simon s'en sort dans la douleur

Poussé dans un cinquième set, Simon s'en sort dans la douleur

Le 20/01/2016 à 10:19

OPEN D'AUSTRALIE - Gilles Simon s'est qualifié pour le troisième tour grâce à sa victoire étriquée sur Evgeny Donskoy (6-3, 5-7, 7-6, 4-6, 7-5). Il affrontera l'Argentin Federico Delbonis au 3e tour, stade de la compétition qu'il n'a plus franchie depuis 2013.

Gilles Simon a l'art de se compliquer la vie. Bien lancé face à Evgeny Donskoy, 91e joueur mondial, le Français a laissé le Russe revenir dans le match et l'embarquer dans un marathon de cinq sets. Habitué du fait, le Niçois s'en est sorti au bout de l'ultime manche, "un miracle" selon ses propres dires (6-3, 5-7, 7-6, 4-6, 7-5). Comme l'an passé, il sera donc au troisième tour du Grand Chelem australien. Il avait alors laissé David Ferrer filer en huitièmes. Il affrontera cette fois-ci Federico Delbonis pour une rencontre qui semble à sa portée. A condition de rester constant.

Mener un set à zéro face au 91e joueur mondial, avoir des occasions de double break dans la deuxième manche… et rester finalement près de 4 heures sur le court. Gilles Simon avait tout pour s'offrir un deuxième tour tranquille à l'Open d'Australie. Mais le 15e mondial s'est compliqué le match tout seul et a bien cru ne pas s'en sortir. Soufflant le chaud et le froid, exaspéré par son niveau de jeu, s'haranguant beaucoup sur le court, le Niçois n'était visiblement pas dans un grand jour. Et quand son adversaire russe a commencé à élever son niveau de jeu, le match a pris une autre tournure.

Vidéo - Donskoy - Simon, les temps forts

02:33

Revenu dans le match après le deuxième acte, le Russe s'est mis à jouer crânement sa chance. Le troisième set lui a échappé au jeu décisif malgré plusieurs balles pour conclure. Mais cette perte ne l'a pas découragé, bien au contraire. Il s'est arraché dans le quatrième set pour égaliser et forcer Simon à jouer une denière manche de tous les dangers. Entre deux joueurs au service hésitant (58% de première balle pour le Russe, 63% pour le Français), le sort a alors failli basculer d'un côté comme de l'autre.

" ll n'y a pas eu de plaisir aujourdhui"

Gilles Simon a été le premier à avoir l'occasion de se détacher en obtenant trois balles de break sur le premier jeu de service adverse, toutes sauvées par Donskoy. Le Russe a ensuite mené 0-30 sur la mise en jeu de Simon mais sans réussir à obtenir des occasions de break. C'est finalement Simon qui a réussi à faire basculer le match en signant un break autoritaire dans le dernier jeu. Son cri de rage montrait bien le soulagement qu'il ressentait après cette victoire à l'arrachée.

Vidéo - OZ: ITW Gilles Simon

01:59

"Il n'y a pas eu énormément de plaisir aujourd'hui. Je me suis un peu bloqué quand j'ai eu des occasions de double break dans le deuxième set. Au cinquième, j'ai juste l'impression que c'est un miracle," a-t-il commenté à la fin de la rencontre, confirmant l'impression visuelle qu'il avait laissée sur le court. Au prochain tour, il affrontera Federico Delbonis. Bonne nouvelle pour Simon, l'Argentin a lui aussi eu besoin de cinq sets pour écarter son compatriote Olivo.

0
0