Reuters

On n'arrête plus Serena

On n'arrête plus Serena
Par AFP

Le 15/08/2011 à 10:36

Serena Williams a confirmé son retour au premier plan, en dominant Samantha Stosur en finale du tournoi de Toronto, 6-4, 6-2. C'est le deuxième titre consécutif pour l'Américaine après son sacre à Stanford la semaine dernière. De bon augure à quinze jours de l'US Open.

Serena Williams, absente des courts depuis son 13e trophée en Grand Chelem à Wimbledon en juillet 2010 jusqu'en juin dernier à cause d'une blessure au pied droit et d'une embolie pulmonaire, a enlevé son deuxième succès à Toronto, dix ans après le premier en 2001, et le 39e trophée de sa riche carrière. "Je suis très étonnée, je ne pensais pas faire aussi bien ici, a affirmé Serena Williams, émue sur le court. Je suis déjà contente de pouvoir rejouer au tennis, alors, gagner des tournois, n'en parlons pas. C'est cool." Bien en jambes et aidée par un service très performant (9 aces dont 4 dans le dernier jeu), Williams n'a laissé Stosur y croire que lors des huit premiers jeux de la partie, où les deux championnes ont conservé leur mise en jeu.

La partie a alors basculé quand, menant 40/15, l'Australienne, finaliste à Roland-Garros en 2010, n'a pu rien faire contre les retours gagnants de son adversaire. Et pour bien montrer sa domination, Williams est montée au filet pour prendre le service adverse et mener 5-4. Elle empochait le set sur son service. La deuxième manche n'a été qu'une formalité pour la cadette des soeurs Williams, qui s'est rapidement détachée pour finalement l'emporter en 1 h 17 min sur un ace au lendemain de sa victoire déjà expéditive (1 h 17 également) en demi-finale face à la 4e joueuse mondiale, la Bélarusse Victoria Azarenka.

Tombée au delà de la 150e place mondiale en raison de son année d'absence, la Californienne devrait figurer autour de la 33e place du prochain classement WTA. Avec une bonne prestation à partir de lundi au tournoi de Cincinnati, elle pourrait devenir tête de série à l'US Open, qui débute le 29 août à New York. C'est la première fois depuis trois ans que Serena Williams, bientôt 30 ans, remporte deux tournois d'affilée.

0
0