Victoria Azarenka - Scanpix
 
Article
commentaires
Tennis > Roland Garros

Azarenka rend les armes

Azarenka rend les armes

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 03/06/2012 à 22:00 -
Par Eurosport - Le 03/06/2012 à 22:00
Le tableau féminin a perdu sa tête de série numéro 1, Victoria Azarenka, battue par la Slovaque Dominika Cibulkova (6-2, 7-6).

AZARENKA DÉSERTE

Le tableau féminin de Roland-Garros avait perdu sa favorite dès le premier tour, en la personne de Serena Williams. Elle a perdu dimanche, au stade des huitièmes de finale, sa tête de série numéro un, la Biélorusse Victoria Azarenka, vainqueur du premier tournoi du Grand Chelem de l'année en Australie. Elle est déjà la cinquième membre du Top 10 à être éliminée avant même la fin des huitièmes, après la Polonaise Agnieszka Radwanska (N.3), l'Américaine Serena Williams (N.5), la Française Marion Bartoli (N.8) et la Danoise Caroline Wozniacki (N.9).

Sa tombeuse, la Slovaque Dominika Cibulkova, a totalement mérité sa qualification (6-2, 7-6). Tombée à la renverse sur la balle de match, elle a livré un match très compact, très agressif, qu'elle a habité de toute sa foi et d'auto-encouragements communicatifs. Azarenka, elle, laissera de cette rencontre l'image d'une joueuse sans solution et obligée de fracasser une raquette pour soutenir ce sentiment d'impuissance.

Cette défaite n'est cependant pas totalement une surprise, car Cibulkova est une ancienne demi-finaliste à Roland-Garros en 2009 et Azarenka, malgré son superbe début de saison, n'est pas des plus à l'aise sur terre battue. La Bélarusse avait déjà frôlé l'élimination au premier tour face à l'Italienne Alberta Brianti, 105e mondiale, qui n'avait cédé qu'en trois sets (6-7 (6/8), 6-4, 6-2), après s'être procuré des balles de 5-0 dans la deuxième manche. Azarenka a obtenu des résultats contrastés à Roland-Garros. Elle a été deux fois quart de finaliste en 2009 et 2011, mais a aussi été éliminée trois fois au premier tour en 2006, 2007 et 2010. Avec cette élimination, Azarenka risque de perdre sa place de N.1 mondiale après Roland-Garros. La Russe Maria Sharapova, irréprochable depuis le début de la semaine, pourrait la lui reprendre en cas de qualification pour la finale.

RENDEZ-VOUS ENTRE ERRANI ET KERBER

Plus tôt dans la journée, l'Italienne Sara Errani et l'Allemande Angelique Kerber, tête de série N.10, s'étaient qualifiées. Errani, 24e mondiale, a dominé la Russe Svetlana Kuznetsova en deux sets (6-0, 7-5). C'est le deuxième quart de finale en Grand Chelem de sa carrière pour l'Italienne qui avait déjà atteint le même stade à l'Open d'Australie. Elle sera l'adversaire de Kerber, mardi, demi-finaliste du dernier US Open. Elle a battu la Croate Petra Martic en deux sets 6-3, 7-5.