Getty Images

Halep - Ostapenko, la finale de tous les possibles

Halep - Ostapenko, la finale de tous les possibles

Le 10/06/2017 à 00:57

ROLAND-GARROS 2017 – Les spectateurs du court central vont vivre une finale historique samedi. Roland-Garros va sacrer une nouvelle vainqueur en Grand Chelem : Simona Halep, qui vise aussi la place de n°1 mondiale, ou Jelena Ostapenko, qui peut être la plus belle surprise en Majeur depuis longtemps.

Le contexte

Avec les absences combinées de Serena Williams et Maria Sharapova, Roland-Garros ouvrait grand ses portes à une nouvelle lauréate. Tout du moins à une surprise en finale. Finalement, nous aurons les deux. Que ce soit Simona Halep ou Jelena Ostapenko, l’une de ses deux joueuses entrera dans le club fermé des vainqueurs de Grand Chelem, restant ainsi dans la lignée de l’année dernière où Angelique Kerber et Garbine Muguruza avaient émergé au milieu des autres. Au contraire de l’Allemande, l’Espagnole n’a pas confirmé ce rang de nouvelle égérie du tennis féminin après sa victoire à Paris l’an passé. Gare, car derrière, ça se bouscule.

Jelena Ostapenko symbolise cette nouvelle génération qui monte. De sa jeunesse, et quelque part aussi de son insouciance, elle est allée puiser au fond d’elle-même des ressources insoupçonnées. Une joueuse lettone, 47e mondiale, de 20 ans, sans titre WTA, avec très peu de résultats sur terre battue et aucune victoire à Paris, qui se retrouve en finale de Roland-Garros… personne n’aurait osé parier sur elle avant le tournoi. Et pourtant, elle sera samedi sur le court central pour décrocher un titre inespéré il y a encore une semaine. C’est la magie du sport : il n’y a rien d’impossible.

Vidéo - La balle de match d'Ostapenko : Un 50e et dernier coup gagnant pour une place dans l'histoire

00:45

C’est sans doute ce que se dit aussi Simona Halep qui, pour le coup, sort moins du bois que sa jeune adversaire. Cette ancienne finaliste à Paris (en 2014) n’est plus qu’à une victoire de décrocher un titre majeur, pour le coup, attendu depuis longtemps. Après avoir patiemment attendu son heure, la Roumaine de 25 ans est en train de se dire que son tour est venu. Pour aller chercher sa place en finale, elle a eu droit à un parcours bien plus compliqué que sa future adversaire. Avec l’Espagnole Suarez Navarro en huitième, la leader à la Race Svitolina en quart et la numéro 3 mondiale Pliskova en demie, Halep n’a pas chômé. Elle est même passée à un point de l’élimination en quart…

Avant le début de la quinzaine, la 4e mondiale était peut-être davantage sur les radars que les autres joueuses. Lauréate à Madrid face à Mladenovic, finaliste à Rome battue par Svitolina, la Roumaine faisait presque office de favorite, si sa cheville, meurtrie en Italie, n’avait pas donné quelques doutes quant à sa capacité à tenir la distance. Non seulement elle a tenu le coup physiquement, mais mentalement la protégée de Daren Cahill a montré une résistance à toute épreuve. Saura-t-elle résisté aussi à la pression d’une nouvelle finale de Grand Chelem ? Le jeu en vaudra la chandelle : la première place mondiale sera également à elle en cas de victoire samedi.

Vidéo - Halep retourne en finale : Les temps forts de sa victoire contre Pliskova

03:01

Face à face

Ce sera la première rencontre entre les deux jeunes femmes sur le circuit principal.

Leur parcours

  • Jelena Ostapenko

1er tour, bat Louisa Chirico (USA) 4-6, 6-3, 6-2
2e tour, bat Monica Puig (PAR) 6-3, 6-2
3e tour, bat Lesia Tsurenko (UKR) 6-1, 6-4
4e tour, bat Samantha Stosur (AUS/N.23) 2-6, 6-2, 6-4
¼ de finale, bat Caroline Wozniacki (DAN/N.11) 4-6, 6-2, 6-2
½ finale, bat Timea Bacsinszky (SUI/N.30) 7-6, 3-6, 6-3

Vidéo - Le Top 3 points d'Ostapenko

01:24
  • Simona Halep

1er tour, bat Jana Cepelova (TCH) 6-2, 6-3
2e tour, bat Tatjana Maria (ALL) 6-4, 6-3
3e tour, bat Daria Kasatkina (RUS/N.26) 6-0, 7-5
4e tour, bat Carla Suarez Navarro (ESP/N.21) 6-1, 6-1
¼ de finale, bat Elina Svitolina (UKR/N.5) 3-6, 7-6, 6-0
½ finale, bat Karolina Pliskova (TCH/N.2) 6-4, 3-6, 6-3

Vidéo - Le Top 3 points de Halep

01:34

Trois stats à avoir en tête

  • 5 – La dernière joueuse à combiner titre à Roland-Garros et première place mondiale était Maria Sharapova lors de son premier sacre à Paris en 2012. Si Simona Halep parvient à s’imposer, elle sera la première joueuse roumaine à monter sur le trône de la WTA.
  • 16 – Roland-Garros est le tournoi du Grand Chelem qui consacre le plus de nouvelles lauréates dans un tournoi majeur depuis le début de l’ère Open (depuis 1968). Samedi, Halep ou Ostapenko sera la 16e joueuse qui soulèvera le plus beau titre de sa carrière à Paris. (6 à l’Open d’Australie, 7 à Wimbledon, 8 à l’US Open).
  • 39 – La dernière joueuse roumaine à avoir remporté un titre du Grand Chelem était Virginia Ruzici. C’était en 1978, il y a 39 ans, à Roland-Garros. C’est à ce jour la seule victoire d’une Roumaine dans un tournoi majeur. La Lettonie attend, elle, la première joueuse à atteindre ce Graal.

Elles ont dit

Jelena Ostapenko : "Depuis que je joue au tennis, j'ai toujours privilégié l’agressivité. C'est mon style de jeu. Lorsqu'on m'a dit que mon coup droit était plus rapide que celui d'Andy, j'étais surprise."

Simona Halep : "Il y a trois ans, il y avait 50 personnes autour de moi, ma famille, mes amis. Je vais rester avec mon équipe cette année, les mêmes habitudes que je vais garder. Je ne pense pas trop au fait que c'est une finale. Je me dis que c'est un match comme tous les autres. Il y a la pression, mais j'aime la pression !"

Vidéo - Halep: "Je ne sais pas comment j'ai fait pour m'en sortir"

00:34

Notre avis

Une nouvelle finale majeure face à une novice en la matière, cela ressemble à une occasion en or pour Simona Halep. La Roumaine est en position idéale pour frapper un grand coup à Roland-Garros, sur sa surface favorite, avec la première place mondiale au bout, après une saison sur terre battue réussie. Mais le tournoi peut encore nous réserver des surprises. Avec Jelena Ostapenko, peut-être sommes-nous en face d’un phénomène qui est en train de naître et d’une future crack qui va tout écraser sur son passage. Dans ce match, c’est celle qui saura maîtriser le mieux ses émotions qui aura la Coupe. Et une place indéniable dans l’Histoire. Donc avantage Halep.

Simona Halep - Roland-Garros 2017

Simona Halep - Roland-Garros 2017Getty Images

0
0