Getty Images

Nos pronos : Nadal ou Wawrinka, la rédaction est divisée...

Nos pronos : Nadal ou Wawrinka, la rédaction est divisée...
Par Eurosport

Le 10/06/2017 à 23:59Mis à jour Le 11/06/2017 à 11:10

ROLAND-GARROS 2017 - Petit jeu traditionnel avant la grande finale dimanche entre Rafael Nadal et Stan Wawrinka. Celui des pronostics. Quatre journalistes d'Eurosport ayant suivi de très près la quinzaine se mouillent un peu. Bilan : 50-50 entre l'Espagnol et le Suisse.

Maxime Dupuis : Nadal en 4 sets

Stan Wawrinka est un grand champion doublé d'un empêcheur de tourner en rond. L'homme aux trois titres du Grand Chelem est toujours là pour gâcher les finales des autres pour mieux réussir les siennes. Son plus beau "spoil", le Suisse l'a accompli sur la terre du Chatrier il y a deux ans, quand il avait repoussé de douze mois le couronnement de Novak Djokovic à Roland-Garros. Rafael Nadal, aussi, a été victime de l'homme qui ne perd pas ses finales de Majeur. C'était en 2014, à Melbourne, le jour où Stan the man est encore dans le club select des vainqueurs en Grand Chelem.

Dimanche, Wawrinka va tenter de rejouer la même partition face à un Nadal qui vient chercher sa Decima et reconquérir son tournoi qui lui échappe depuis 2014. Depuis près de deux semaines, l'Espagnol écrase tout sur son passage, attend encore de perdre une manche et plane au-dessus de la mêlée. On l'a vu face Dominic Thiem, en demie. On attendait un combat alors que l'Autrichien était le seul à s'être offert le scalp de Rafa sur terre cette saison (à Rome). On a eu droit à une démonstration de force. Wawrinka n'est pas Thiem. Son expérience, ses états de service et son excellent tournoi parlent pour lui. Mais j'ai du mal à l'imaginer chiper la Coupe des Mousquetaires à Rafael Nadal, dimanche.

Rafael Nadal

Bertrand Milliard : Wawrinka en 4 sets

Je pense que l'on a plus ou moins la finale attendue en début de tournoi. Elle est passionnante dans le sens où Rafael Nadal va jouer sa 10eme finale à Roland et qu'il a gagné les 9 premières alors que, de l'autre côté, Wawrinka est invaincu en finale de Grand Chelem avec son 3 sur 3. Tout semble désigner Nadal comme favori. Il mène 5-1 sur terre face au Suisse, sans avoir perdu un set lors de ses cinq victoires. Il y a aussi l'aspect physique : le Majorquin s'est promené tandis que Wawrinka a joué cette demi-finale épique de plus de 4h30 contre Murray.

Le pronostic semble du coup évident ? C'est pour ça que je joue la surprise : victoire de Wawrinka en quatre sets. Je vois la magie opérer une fois de plus en finale de Grand Chelem pour le numéro 3 mondial et je pense aussi que sa difficile demie sera un atout. Nadal n'a pas été du tout testé sur ce tournoi et je crois aussi qu'il y a un peu plus de pression sur ses épaules. Et comme je me trompe à chaque fois, il vous est facile du coup de deviner qui va l'emporter...

Stan Wawrinka

Sébastien Petit : Wawrinka en 4 sets

S’il y a bien un joueur qui peut battre Rafael Nadal au sommet de son art à Paris, c’est bien Stan Wawrinka. Je le vois s’imposer en 4 sets, comme à Melbourne il y a trois ans. Lors de la finale de l’Open d’Australie 2014, on lui prédisait l’enfer. Il s’en est sorti avec brio, certes bien aidé par le coup de moins bien physique de l’Espagnol. Mais après tout ce qu’il a démontré par le passé ces trois dernières années, le Suisse sait qu’il peut encore réaliser le plus grand match de sa vie. Encore un.

La terre battue est une surface qui lui réussit, il est dans une excellente dynamique après un titre conservé à Genève. Et puis, il a franchi les 5 premiers tours parisiens sans perdre un set (une première pour lui en Grand Chelem) et enfin il a réalisé ce chef d’œuvre face au coriace Andy Murray, match qu’il aurait sans doute perdu il y a quelques années. Cette demi-finale épique l’a indéniablement mis dans l’ambiance qui l’attend dimanche. Nadal n’a pas encore été poussé dans ses derniers retranchement lors de cette quinzaine. Comment réagira-t-il lorsque le Bison ne courbera pas l’échine ? C’est la grande question dont lui seul a la réponse.

Stan Wawrinka

Laurent Vergne : Nadal en 4 sets

Pouvait-on rêver plus belle finale ? Sans doute pas. Revoir Rafael Nadal le dernier dimanche est un réel plaisir. Et Stan Wawrinka, désormais bien installé parmi les grands, est un dernier adversaire idéal. Parce que dans son bras, ses jambes et sa tête, il possède la Sainte-Trinité indispensable pour envisager de battre Nadal en trois sets gagnants sur terre. Indispensable, oui. Mais pas forcément suffisante. Je n'ai jamais eu l'audace ou la folie de miser contre Nadal avant une finale de Roland-Garros et je ne commencerai pas aujourd'hui.

Ce n'est pas un vote de défiance contre le champion vaudois et je ne tomberai pas de l'armoire s'il devait soulever une deuxième fois la Coupe des Mousquetaires. Mais Nadal, c'est Nadal. Il y a même longtemps qu'il n'avait pas été si nadalien. Wawrinka va le bousculer, peut-être même le harceler. Mais Rafa n'est pas Murray. Je pense qu'au final, l'équation proposée finira par être trop complexe pour Stan the man. J'aimerais une finale en cinq manches, ce qui serait une première délicieuse pour une decima, mais comme Puerta, Federer ou Djokovic l'ont vécu, quatre manches me semble une issue plausible.

Rafael Nadal

Qui va remporter la finale de Roland-Garros ?

Sondage
12790 vote(s)
Rafael Nadal
Stan Wawrinka
0
0