ATP Rotterdam Federer - dpa
 
Article
commentaires
Tennis > ATP Rotterdam

Federer et Del Potro ont rendez-vous

Federer et Del Potro ont rendez-vous

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 19/02/2012 à 11:10 -
Par Eurosport - Le 19/02/2012 à 11:10
Roger Federer affrontera bien Juan Martin Del Potro en finale du tournoi de Rotterdam (ATP 500, dur indoor) ce dimanche. Le Suisse a toutefois bataillé pour dominer le Russe Nikolay Davidenko (4-6, 6-3, 6-4). L'Argentin a, lui, dominé facilement le Tchèque Tomas Berdych (6-3, 6-1).

Juan Martin Del Potro a frappé un grand coup à Rotterdam. L'Argentin, 10e mondial, a dominé sans souci Tomas Berdych (6-3, 6-1) pour s'ouvrir les portes de la finale du tournoi néerlandais qu'il dispute pour la première fois de sa carrière. De ce choc entre les deux joueurs du Top 10, le combat semblait plus équilibré sur le papier que les deux courtes manches et l'heure et quart de jeu qu'il a fallus à Del Potro pour se qualifier pour sa première finale de la saison.

Le Tchèque n'avait jusqu'ici perdu qu'une seule rencontre cette année, en quart de finale de l'Open d'Australie face à Rafael Nadal. Vainqueur du tournoi de Montpellier, le 7e mondial a remporté son 12e match de l'année en quart de finale de Rotterdam avant de chuter lourdement contre Del Potro, qu'il n'avait plus croisé depuis 2009. Sans nul doute que son match de 1er tour de Coupe Davis, gagné face à l'Italien Simone Bolelli, a dû laisser des traces... Pour sa 14e finale de sa carrière, Del Potro sera opposé au Suisse Roger Federer, 3e mondial, vainqueu du Russe Nikolay Davydenko, 49e mondial, qui était en demi-finale d'un tournoi depuis celui de Munich en avril 2011.

Federer a bataillé

Dans la difficulté, Roger Federer a finalement validé son billet pour la finale en dominant le Russe Nikolay Davydenko (4-6, 6-3, 6-4). Le Suisse, ancien N.1 mondial, a toutefois bataillé pour dominer le Russe, puisant dans ses ressources. 19 fois qu'ils se rencontrent et toujours autant d'indécision dans le verdict. Dominateur et impressionnant d'élégance durant toute la rencontre, Roger Federer eu toutefois besoin d'environ 2h25 minutes de jeu pour disposer d'un Davydenko toujours aussi accrocheur. "J'ai toujours très bien joué contre Davydenko même si ces dernières années, ce fut plus compliqué. J'ai dû évoluer à un très haut niveau pour le battre ce soir", a expliqué Federer.

Si Del Potro visera son 10e titre, le Suisse partira, lui, en quête de son 71e trophée. L'ancien N.1 mondial mène huit victoires à deux face à l'Argentin. "Je me souviens encore de ma défaite face à Juan Martin en finale de l'US Open 2009. Ce fut un traumatisme. D'un autre côté, je l'avais battu en début d'année lors de l'Open d'Australie lors de mon 1000e match sur le circuit. C'est surtout cela qui va me donner confiance dimanche", a-t-il poursuivi. Federer avait alors infligé une véritable leçon à l'Argentin: 6-4, 6-3, 6-2 en 1 h 59. La suite, dimanche.