Eurosport

Serena, une classe à part

Serena, une classe à part
Par Eurosport

Le 04/09/2011 à 19:02

Serena Williams a brillamment décroché son billet pour les huitièmes de finale de l'US Open en battant Victoria Azarenka, N.5 mondiale, 6-1, 7-6. La 27e mondiale, qui affrontera la Serbe Ana Ivanovic au prochain tour, élimine une 5e membre du Top 10 féminin avant la seconde semaine.

Eurosport Player : Regardez le tournoi en LIVE

Voir sur Eurosport

Victoria Azarenka s'en voudra certainement de s'être réveillée trop tard. Surtout face à Serena Williams en pleine possession de ses moyens. La Bélarusse a eu beau sauver quatre balles de match, l'Américaine a eu raison de la N.5 mondiale en 1h50 de jeu lors d'un 3e tour qui avait presque valeur de finale. Après un an sans jouer entre juillet 2010 et juillet 2011, l'ex-N.1 mondiale ne fait plus partie du Top 10, mais l'actuelle 27e mondiale en a gardé des armes redoutables pour faire un retour fracassant au premier plan à New York où elle n'avait pas pu défendre son troisième et dernier titre décroché en 2009.

Reuters

Le premier set a été un cavalier seul de Serena Williams, se délectant des balles trop courtes de son adversaire et des cadeaux sous forme de fautes directes (7 au premier set sur les 22 concédées sur l'ensemble de la partie). En moins d'une demi-heure de jeu, la Bélarusse a perdu son costume de N.5 mondiale, avant de le retrouver au cours de la seconde manche où le match a enfin commencé. Après 1h10 de jeu, soit 40 minutes de bras de fer dans le deuxième acte, Azarenka a lâché prise une nouvelle fois en cédant son service dans le fameux septième jeu où souvent le sort d'un match se joue. Mais toute championne hors-normes qu'elle est, Serena n'a pas pu tuer le match comme elle l'aurait voulu.

Davantage bougée par Azarenka, la triple gagnante de l'US Open a laissé échapper trois premières balles de match consécutives à 3-5 sur le service adverse, puis une balle de match supplémentaire sur son service dans le jeu suivant, alors qu'elle servait pour le gain de la rencontre. C'est donc vers un jeu décisif qu'Azarenka entraînait la soeur cadette des Williams. C'est là encore que la motivation de Serena, son véritable moteur de vie, a repris le dessus. Après s'être fait peur en rendant un mini-break d'avance sur une double faute, l'Américaine a pu conclure sur sa 5e balle de match. Avec une volonté de fer et de bien faire, l'ex-N.1 mondiale se qualifie pour les huitièmes de finale de l'US Open en ayant concédé seulement dix jeux et aucun set en trois matches, avant de croiser la route d'un ex-N.1 mondiale comme elle, la Serbe Ana Ivanovic, aujourd'hui 19e mondiale.

0
0