serena williams in the 2011 us open final - AFP
 
Article
commentaires
Tennis > US Open

Serena sera là l'an prochain

Serena sera là l'an prochain

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 12/09/2011 à 22:55 -
Par Eurosport - Le 12/09/2011 à 22:55
Serena Williams pourra disputer le prochain US Open. Le juge-arbitre, Brian Earley a sanctionné l'Américaine de 2000 dollars pour l'abus verbal pendant la finale dames, sans qualifier ce débordement comme un nouveau "événement majeur", similaire à 2009, qui aurait pu la priver de compétition.

Conformément au code de conduite des tournois du Grand Chelem, Serena Williams a été sanctionnée de 2000 dollars par le juge-arbitre de l'US Open, Brian Earley, à la suite de la violation du code de conduite pour propos déplacés pendant la finale face à Samantha Stosur.

"Après examen de l'incident et en tenant compte du montant de l'amende infligée par le juge-arbitre, le comité directeur du Grand Chelem a jugé que la conduite de Melle Williams, bien que verbalement abusive, ne correspond pas à une infraction majeure au regard du code de conduite des tournois du Grand Chelem", a ainsi indiqué l'USTA dans son communiqué. Ce nouveau manquement aux règles n'a pas été qualifié d'évènement majeur par le juge-arbitre. Une bonne nouvelle pour l'Américaine qui était mise à l'épreuve pendant deux ans en Grand Chelem suite à un autre dérapage à l'US Open 2009. Elle pourra donc participer au prochain US Open.

" Nous sommes en Amérique... "

Au début du second set de sa défaite en deux sets face à l'Australienne Samantha Stosur, lundi, la cadette des soeurs Williams, qui faisait face à une balle de break, Williams avait frappé un coup droit gagnant et crié "Come On !" (Allez !) avant même que la balle ne rebondisse dans le terrain adverse. Appliquant la règle, l'arbitre de chaise Eva Asderaki l'avait pénalisée immédiatement en donnant le point -et donc le break- à son adversaire.

Williams avait gagné le point suivant et s'était tournée vers l'arbitre: "N'est-ce pas vous qui m'avez "baisée" la dernière fois ? Ce n'est pas cool." Une fois qu'elle eut débreaké, Williams, assise sur sa chaise au changement de côté, avait adressé d'autres propos peu amènes à l'arbitre: "Ne me regardez pas... Si je vous vois dans le couloir, passez votre chemin... Un avertissement pour exprimer mon opinion ? Nous sommes en Amérique... Vous êtes laide à l'intérieur... Quelle nulle..." Après le match, l'ex N.1 mondiale avait indiqué ne plus savoir ce qu'elle avait dit mais n'avait pas fait d'excuses ou émis des regrets.