Imago

Wimbledon 2013 : les matches qu'on a envie de voir en première semaine

Les matches qu’on a envie de voir cette semaine à Wimbledon
Par Eurosport

Le 21/06/2013 à 15:32Mis à jour Le 21/06/2013 à 17:40

Bien avant une deuxième semaine monstrueuse et ses chocs programmés (Nadal-Federer, Tsonga-Murray...), le tableau de Wimbledon 2013 a réservé quelques affiches à déguster au soleil et quelques clins d'oeil délicieux. Notre choix.

PREMIER TOUR

Federer (N.3) - Hanescu : l'entrée du Maestro et tenant du titre

Roger qui joue à Wimbledon : c'est toujours un régal, pour les fans de tennis, et pour lui-même. Après une première partie de saison difficile, l'ancien maître du circuit a décroché son premier titre en 2013 la semaine dernière à Halle, sur gazon. Une renaissance qui tombe à pic, à quelques jours d'entamer la défense de son titre sur le gazon londonien. Le premier adversaire à se présenter sur sa route est le Roumain Victor Hanescu. Le Suisse mène 5-0 dans leur face-à-face.

Wawrinka (N.11) - Hewitt : le guerrier et le tube du printemps

Malgré la forme de Wawrinka en 2013, le Suisse pourrait avoir à lutter. Le gazon n’est pas vraiment sa surface de prédilection, contrairement à l’Australien. L’ex-numéro un mondial est capable sur un match, et surtout sur gazon, d’inquiéter n’importe qui. La preuve, l’ancien vainqueur de Wimbledon en 2002 a éliminé récemment le numéro huit mondial Juan Martin Del Potro en quarts de finale du tournoi du Queen’s. Attention, danger pour le Suisse, septième à la Race.

Simon (N.19) - Lopez : la totale opposition de styles

Mine de rien, c’est un match qui peut valoir son pesant d’or. L’opposition de style est totale. D’un côté Gilles Simon qui ramène toutes les balles et qui peut endormir son adversaire avec son jeu cotonneux. De l’autre, Feliciano Lopez qui, contrairement à ses compatriotes espagnols, est un pur joueur de surface rapide avec son énorme service, ses slices et ses enchaînements au filet. La preuve, il a acquis ses meilleurs résultats en Grand Chelem à Wimbledon (quart de finale en 2011, 2008, 2005).

Pour voir si Tomic, auteur d’un sensationnel quart de finale en 2011 contre Djokovic, s’est remis de l’affaire "Tomic père" pendant le Masters de Madrid de cette saison. Depuis, le jeune homme de 20 ans a enchaîné deux premiers tours à Roland-Garros et au Queen’s, puis un quart à Eastbourne.

Kamke - Benneteau (N.31) : la revanche !

Au même stade de la compétition à Roland-Garros, il y a un mois, le Français avait remporté son match contre l’Allemand au bout du suspense (7-6, 7-5, 5-7, 0-6, 6-4), touché physiquement et porté par le court n°1. Le protégé de Loic Courteau avait fini le match en pleurs et l'Allemand, dégoûté. Il peut prendre sa revanche.

Baghdatis - Cilic (N.10) : Baghtdatis, la série noire

Le Chypriote Marcos Baghdatis reste sur dix défaites au premier tour sur le circuit ! Il y avait peut-être mieux qu’une tête de série pour rebondir. Ça lui fait un challenge…

Anderson - Rochus : David contre Goliath

A notre droite, l’un des plus grands joueurs du circuit, Kevin Anderson (2m03) qui envoie souvent des caramels à plus de 215km/h au service. A notre gauche, le petit lutin du circuit, Olivier Rochus (1m68). Il y aura du spectacle au moment de la poignée de mains, et peut-être avant, vu l'opposition de styles.

________________________________________________________________

DEUXIEME TOUR

Tsonga (N.6) E. Roger-Vasselin : la deuxième chance d'ERV

"ERV" a emmené "JWT" au troisième set avant de s’incliner au Queen’s, la semaine dernière. Réussira-t-il la même prouesse dans le temple ? C'est le mal qu'on lui souhaite pour assurer au moins un Français au troisième tour.

Chances de voir ce match : 50%. JWT a un premier tour à sa portée (mais pas cadeau) face au Belge David Goffin, alors que ERV jouera face au redoutable Ernests Gulbis.

Mahut - Robredo (N.32) : Mahut le mérite

Pour sécher ses larmes de la finale du double à Roland-Garros, rien de mieux pour Nicolas Mahut qu'une "perf" à Wimbledon, où il a gagné le respect éternel de la planète tennis en 2011. Robredo, tête de serie N.32, est revenu aux affaires avec son quart à Roland-Garros. Mais sur gazon, Mahut peut avoir le dernier mot.

Chance de voir ce match : 50%. Pour l'un et l'autre, le premier tour ne sera pas un cadeau. Bogomolov Jr pour Robredo et Hajek pour Mahut.

Eurosport

Murray (N.2) - Ward : So british

Pour vous, ça ne veut peut-être pas dire grand chose, mais un deuxième tour entre deux joueurs britanniques, ça fera plaisir aux médias et au public anglais. Âgé de 26 ans, 215e au classement ATP, Ward égalerait sa meilleure performance à Wimbledon. Probablement qu'il s'en contentera.

Chances de voir ce match : 30%. Ward devra sortir le Taïwanais Yen-Hsun Lu, 70e mondial. Une sacré perf.

________________________________________________________________

TROISIEME TOUR

Nadal (N.5) -Paire (N.25) : Troisième fois en dix semaines ?

Le Majorquin mène 2-0 dans leur face-à-face, décidément intense en cette saison 2013. Le Français s’est incliné deux fois, mais c’était sur terre battue…

Chances de voir ce match : 70%. Ungur puis Robert ou Falla, c’est à la portée d’un Paire qui garderait la tête sur les épaules sur la surface la plus capricieuse qui soit.

Eurosport

S’il bat Hanescu puis Dutra Silva ou Stakhovsky, le tenant du titre pourrait affronter l’homme qui avait créé LA sensation en 2012 en pratiquant le tennis de sa vie pour sortir Nadal, Lukas Rosol, qui n'a plus fait parler de lui depuis.

Chances de voir ce match : 25%. Rosol doit battre Reister, ce qui est fort possible. Mais battre Fognini (N.30) ou Melzer ensuite sera moins évident. Cela dit, quand on a battu Nadal sur le central…

Simon (N.19) - Haas (N.13) : Contrairement aux apparences, c’est le vétéran allemand qui est le mieux classé des deux, du haut de ses 35 ans. Il reste sur trois victoires face au Niçois. Le Français parviendra-t-il à renverser la vapeur sur la surface de prédilection de l’Allemand ? Les bookmakers britanniques se chargeront de quantifier les chances de Simon.

Chances de voir ce match : 55%. Simon aura fort à faire avant d’en arriver là.

Tsonga (N.6) – Benneteau (N.31) : c’est programmé

L’un et l’autre ont de bonnes vibrations à Wimbledon. Le premier a battu Federer et le second est passé à deux points de le faire. JWT, impitoyable à Roland avec Chardy à ce stade du tournoi, sait y faire quand il s'agit de montrer qui est le patron du tennis français.

Chances de voir ce match : 80%. Soyons réalistes, ce sont les deux têtes de serie.

Eurosport

Del Potro en Grand Chelem, cette année, ce n’est pas vraiment ça (3e tour à Melbourne, forfait à Roland). L’Argentin doit chercher à maîtriser sa partie de tableau avec Ramos puis Pella ou Levine, et enfin ce 3e tour théorique contre le tombeur de Djokovic à Madrid.

Chances de voir ce match : 70%. Attention, Dimitrov, malgré son talent, n’est pas un foudre de guerre en Grand Chelem. Gare à ne pas glisser contre Bolelli puis Zemlja ou Russell avant ce rendez-vous contre Del Potro, susceptible de lui offrir une deuxième semaine.

0
0