Bartoli - DPPI
 
Article
commentaires
Tennis > WTA Indian Wells

Bartoli dépassée

Bartoli dépassée

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 15/03/2012 à 22:32 -
Par Eurosport - Le 15/03/2012 à 22:32
Marion Bartoli n'atteindra pas les demi-finales du tournoi d'Indian Wells. La Français a été dominée par Ana Ivanovic (6-3, 6-4) jeudi soir. L'ancienne n°1 mondiale confirme son net regain de forme affiché cette semaine : on aurait cru revoir la Ivanovic de l'été 2008. Bartoli n'a rien pu faire.

Marion Bartoli s'arrête là. La Française a été stoppée en quarts de finale d'Indian Wells par Ana Ivanovic (6-3, 6-4) en 1h17 de jeu. Sereine depuis le 3e tour, la Corse s'est heurtée à une adversaire plus proche de son niveau de l'été 2008 que de celui affiché ces derniers mois. La Serbe rencontrera en demi-finale l'heureuse élue de la confrontation entre Maria Kirilenko et Maria Sharapova. "Je suis vraiment très heureuse, j'ai eu ma revanche", se réjouissait celle qui, l'année dernière, tombait face à cette même Marion Bartoli au même stade de la compétition (6-4, 7-6). J'ai fait du bon travail aujourd'hui."

Pourtant, la Française lançait idéalement son quart de finale en breakant son adversaire d'entrée. Mais la Serbe est en grande forme cette semaine en Californie. Plus forte que Caroline Wozniacki au tour précédent, Ana Ivanovic variait facilement son jeu et recherchait beaucoup moins la profondeur que d'habitude. Débreakée dans la foulée, la Corse résistait jusqu'à 3-3, puis perdait son service à 3-4 avant de laisser l'ancienne n°1 mondiale empocher la première manche.

Bartoli appelle le médecin

Sur le court, Marion Bartoli était malmenée lorsque les échanges duraient. "Il va falloir que j'imprime la cadence", avançait-elle en conférence de presse après sa victoire face à Lucie Safarova au tour précédent. Ce jeudi, ça a été tout l'inverse. Rapidement breakée au second set, le Française, visiblement en méforme, perdait le fil du match, multipliait les grimaces, faisant souvent mine de prendre son pouls (sauf qu'elle ne le faisait pas plus d'une seconde à chaque fois). Le médecin faisait son intervention en milieu de seconde manche mais cela n'insufflait pas de nouvelle dynamique à la Corse.

A 4-3, Ana Ivanovic fléchissait un peu et laissait Marion Bartoli l'accrocher jusqu'à 40-40. Un splendide revers court croisé plus tard, la Serbe reprenait sa marche en avant et ne déviait plus de son chemin jusqu'au terme du match, qu'elle concluait à l'aide d'une faute directe de la Française. Sa 22e du match. La Serbe a pourtant fait pire (25), mais elle a su claquer 21 coups gagnants. Marion Bartoli, elle, seulement 9. Tout est dit.