Article
commentaires
Voile

Sanya (CHN) revient à Auckland suite avarie


Par AFP
Dernière mise à jour Le 23/03/2012 à 10:32 -
Par AFP - Le 23/03/2012 à 10:32
Sanya (CHN) revient à Auckland suite avarieLe voilier chinois Sanya, engagé dans la 5e étape de la Volvo Ocean Race, faisait demi-tour vers la Nouvelle-Zélande vendredi après avoir endommagé l'un de ses deux safrans dans le Pacifique sud, a-t-on appris officiellement.

Au pointage de 07h00 GMT (08h00 heure française), le bateau néo-zélandais Camper (Chris Nicholson) menait la flotte des cinq VO70 (monocoques de 21,50 m) encore en course. Le voilier français Groupama 4 (Franck Cammas) occupait la 2e place, devant Puma (USA/Ken Read), Telefonica (ESP/Iker Martinez) et Abu Dhabi (UAE/Ian Walker).

"Je suis effondré, a déclaré le Néo-Zélandais Mike Sanderson, skipper de Sanya. Le safran a cassé entre le dessous de la coque et le pont, ce qui est la pire chose qui puisse arriver", a-t-il ajouté, expliquant que cela provoquait d'importantes turbulences dans le sillage.

L'équipage de Sanya prévoit de rallier la Nouvelle-Zélande d'ici à quatre à cinq jours et étudie toutes les options pour revenir dans la course le plus vite possible.

Le départ de la 5e étape Auckland-Itajai (Brésil) avait été donné le 18 mars et les premiers bateaux ne sont pas attendus avant le 4 avril.

Les cinq voiliers sont confrontés à des conditions météo exceptionnellement difficiles, avec une mer forte ainsi que des vents violents et froids à l'approche de la première "porte de glace", à quelque 238 milles devant eux.

Cammas et ses dix équipiers ont par prudence réduit la surface de toile de leur bateau, avec grand voile à un ris et gennaker de tempête. Le skipper de Groupama 4 a confié que l'équipage était tendu, se demandant comment le bateau allait réagir lors des conditions très dures attendues vendredi et samedi.

Positions vendredi à 07h00 GMT (08h00 française):

1. Camper (NZL/Chris Nicholson) à 5118,1 milles de l'arrivée

2. Groupama 4 (FRA/Franck Cammas) à 11,4 milles du premier

3. Puma (USA/Ken Read) à 28

4. Telefonica (ESP/Iker Martinez) à 29,2

5. Abu Dhabi (UAE/Ian Walker) à 461,7

6. Sanya (CHN/Mike Sanderson) course suspendue