Thomas Coville a eu "peur" avec l'accident d'un de ses équipiers

Coville a eu "peur" avec l'accident d'un de ses équipiers
Par AFP

Le 03/07/2017 à 16:59Mis à jour Le 03/07/2017 à 19:09

Thomas Coville, en lice sur la course The Bridge, a confié lundi avoir eu "peur" et vécu "un moment fort en émotions" en raison de l'accident de l'un de ses équipiers, victime d'un traumatisme crânien après avoir chuté dimanche dans le bateau.

"L'histoire de Thierry (Briend) nous a fait peur", a dit Coville lors d'une vacation avec l'organisation. "C'était assez impressionnant de voir Thierry dans cet état-là".

Le marin "va beaucoup mieux" selon Coville. Il est toujours à bord du bateau et franchira la ligne d'arrivée mardi au petit matin (heure locale) avec toute l'équipe.

Coville a lié l'accident à une "mer relativement forte et abrupte". "J'étais à la barre et Thierry m'a relayé quelques minutes. Une vague plus grosse que les autres l'a désarçonné. Il a heurté le winch et il a perdu connaissance. C'était un moment fort en émotions", a poursuivi le skipper de Sodebo.

Le bateau de Thomas Coville se trouvait dimanche à 180 milles nautiques (333 km) de Halifax quand l'accident s'est produit. Le docteur Jean-Yves Chauve a été alerté et il a été envisagé une évacuation par hélicoptère, abandonnée alors que l'état du navigateur "ne le nécessitait pas", selon l'organisation.

"Thierry ne se souvenait de rien, il a eu une perte de mémoire et un discours complètement incohérent pendant plusieurs heures", a raconté Coville.

"Là, ce n'est plus du tout le cas, tout est revenu à la normale. Il a besoin de faire un scanner par rapport à l'hématome qu'il a derrière la tête. Vu l'évolution de son comportement et de la situation, il va avec nous jusqu'à New York".

Le bateau de Thomas Coville, actuellement 3e de la course, est attendu à New York mardi matin à 07h00 heure locale (13h00 heure française).

The Bridge, course inédite sur l'Atlantique d'est en ouest, ralliant Saint-Nazaire à New York et réunissant pour la première fois en compétition les multicoques de course au large les plus performants au monde, les Ultime, devrait être remportée par François Gabart (Macif), attendu lundi à 14h00 heure locale (20h00 heure française).

0
0