AFP

TQO 2016 : Impressionnante face à la Pologne, la France n'est plus qu'à une victoire des JO de Rio

Toujours aussi impressionnants, les Bleus ne sont plus qu'à une marche des JO

Mis à jourLe 09/01/2016 à 22:28

Publiéle 09/01/2016 à 21:28

Mis à jourLe 09/01/2016 à 22:28

Publiéle 09/01/2016 à 21:28

Dans cet article

TQO 2016 - La France, encore exceptionnelle de force et de sérénité dans les moments clés, a disposé en trois sets de la Pologne samedi soir en demi-finale du tournoi de qualification olympique (29-27, 32-30, 25-20). Auteurs d'un parcours sans faute, les Bleus retrouveront la Russie dimanche en finale pour décrocher l'unique billet directement qualificatif pour les JO de Rio.

Décidément, il ne peut rien leur arriver. Cette équipe de France-là a un moral et un talent à toute épreuve. Pourtant, pour la première fois de ce tournoi de qualification olympique, les hommes de Laurent Tillie ont souffert. Bien plus que face à la Russie où ils avaient toutefois perdu leur seul set de la compétition jusqu'ici. Pendant deux sets, les Polonais étaient bien plus près de leur niveau de 2014 lorsqu'ils avaient été champions du monde que de celui de 2015 (4e de la Ligue Mondiale, 5e de l'Euro). Il a fallu attendre plus d'une heure et la fin du deuxième set pour voir une équipe, la France, prendre trois points d'avance (21-18). Face à l'incroyable puissance des Polonais au service (jusqu'à 140km/h !), les Tricolores ont opposé tous leur arguments : défense incroyable, attaques déroutantes et un rythme de folie.

Un challenge dévastateur

Vainqueurs déjà de la première manche au bout du suspense (29-27) après avoir sauvé trois balles de set, les Français pensaient alors avoir fait le plus dur. D'ailleurs, à l'exception du début du second set (entre 3-3 et 10-10), la Pologne n'a jamais mené au score. Pourtant, les joueurs de Stéphane Antigua n'ont jamais rien lâché. Pas plus à 21-18 dans ce set qu'à 20-12 dans le dernier. Grâce à une énorme défense, les Polonais ont recollé à 21-21. Le début d'un gros bras de fer. Balle de set après balle de set, les champions du monde en titre ont recollé à chaque fois. Jusqu'à ce fameux point à 30-30. Sur une attaque français retombée en-dehors du terrain, les Polonais pensaient décrocher enfin une balle de set. Mais après un challenge aussi long qu'indécis, même à la vidéo, le point a été donné aux Bleus. Une huitième balle de set enfin bien exploitée par les Tricolores.

Le troisième et dernier set n'a été qu'une longue ballade des Français, qui ont compté jusqu'à huit points d'avance (de 16-8 à 20-12). Mais, à force de mener largement et de dominer une équipe polonaise visiblement émoussée en fin de rencontre, les hommes de Laurent Tillie ont fini par se déconcentrer. Et il n'en a pas fallu plus pour que la Pologne grignote son retard pour revenir à seulement trois points (22-19). Un temps-mort habilement posé par le sélectionneur français et une gueulante poussée par Ngapeth ont remis les Bleus sur de bons rails. Ceux d'une qualification directe pour les JO de Rio. Pour ça, il faudra battre pour la deuxième fois de la semaine le champion olympique russe. Mais rien ne paraît plus impossible à cette équipe de France.

0 commentaire
Vous lisez :