AFP

"C’est fou, on marque l'histoire et une génération"

"C’est fou, on marque l'histoire et une génération"

Le 19/07/2015 à 20:56Mis à jour Le 19/07/2015 à 20:59

LIGUE MONDIALE - C’est arrivé dimanche à Rio : La France a été sacrée en Ligue mondiale en battant la Serbie (3-0). Une première historique. Même les Bleus ont du mal à réaliser ce qu’ils ont accompli.

C'est l'histoire d'une équipe qui est partie de rien. Pour arriver à tout. Dimanche, l'équipe de France a décroché son premier titre international en remportant la Ligue mondiale aux dépens de la Serbie. A Rio de Janeiro, les Bleus se sont imposés sans sourciller en trois manches et en contrôlant la situation de A à Z. 25-19, 25-21, 25-23. Emballé, c'est pesé. Les Tricolores sont sur le toit du monde, neuf ans après avoir trébuché sur la dernière marche. C'était face au Brésil. A Moscou et, comme face aux Serbes, les Français avaient eu deux sets d'avance. Avant de plier.

Ce que Sébastien Ruette et ses coéquipiers n'ont pas réussi en 2006, Antonin Rouzier et Earvin N'Gapeth, MVP du tournoi, l'ont fait. "C'est sûr que c'est un match qu'on a contrôlé, mais il fallait faire gaffe au troisième set. La force de notre collectif, c'est qu'on n'a jamais eu peur. On contrôlait le match et on n'a pas douté, c'est ce qui a fait qu'on a gagné 3-0", a expliqué Rouzier, auteur de 17 points durant la finale.

" On a battu les champions du monde, les vice-champions du monde, toutes les plus grandes nations mondiales "

Au-delà d'une finale accomplie, l'équipe de France a signé un été de folie. Il y a peu, les hommes de Laurent Tillie évoluaient en deuxième division. Les Bleus ont tout simplement gagné dix-sept matches sur leurs dix-huit dernières sorties. Un seul échec : lors du Final Six contre les Etats-Unis (1-3), vendredi. Il n'a rien changé à la marche en avant et à l'histoire. Après le Brésil, l'Italie, la Russie, les Etats-Unis, Cuba, les Pays-Bas et la Pologne, la France a inscrit son nom au palmarès de la Ligue mondiale.

La France, après sa victoire en Ligue mondiale

La France, après sa victoire en Ligue mondialePanoramic

"C'est fou, on marque l'histoire, on marque une génération, on ne se rend pas compte de ce qu'on a réalisé, on est sur un nuage. On a survolé cette finale", s'est réjoui Rouzier, dimanche. Pourquoi une telle transformation ? Comme cette équipe de France est-elle devenue aussi dominatrice ? "Ce qui a changé, c'est qu'on a énormément confiance en nous, on a un collectif hors du commun et une bande d'amis. On a crevé l'écran. La Ligue mondiale, c'est presque la même chose qu'un Mondial. Cela a la même saveur, on joue les mêmes équipes qu'au championnat du monde. On a battu les champions du monde, les vice-champions du monde, toutes les plus grandes nations mondiales : on a été plus forts que tout le monde." Les Bleus rois du monde ? On peut dire ça, oui.

0
0