0616 - Toyota's accident - Eurosport
 
Endurance > 24 Heures du Mans

Le crash de la Toyota N.8

Le crash de la Toyota N.8

Par Eurosport
Dernière mise à jour Le 17/06/2012 à 17:30 -
Par Eurosport - Le 17/06/2012 à 17:30
La Toyota LMP1 N.8, 3e, a été éliminée dans un crash avec la Ferrari GT d'un amateur alors que la course venait d'atteindre les cinq heures. Sa TS30 est partie en tonneau.
 

La Toyota LMP1 N.8, 3e au classement, a été éliminée samedi au Mans dans un crash avec la Ferrari GTE N.81 qu'elle tentait de dépasser au virage de Mulsanne, alors que la 80e édition des 24 heures venait tout juste d'atteindre le cap des cinq heures. La TS30 pilotée par Anthony Davidson s'est accrochée avec la GT de l'amateur Pierguiseppe Perazzini, qui ne l'avait pas vue s'infiltrer à la corde. Elle est partie en travers puis en tonneau, avant d'être stoppée violemment par le mur de sécurité en pneus. La Ferrari a été arrêtée de façon tout aussi brutale par le mur de protections de pneus.

Les commissaires ont dû attendre un long moment avant de s'approcher de la voiture, équipée d'un système hybride de récupération d'énergie, ce qui fait l'objet d'une procédure spéciale en raison du risque électrique.

La course a immédiatement été neutralisée. Selon les informations données par le pc médical de la course, Anthony Davidson (Toyota) a été touché légèrement au dos tandis que Pierguiseppe Perazzini (Ferrari) n'a pas été blessé.

Quelques secondes plus tôt, Toyota, qui effectue son retour en Endurance cette année, avait délogé l'Audi N.1 e-tron du Français Benoît Tréluyer de la tête de la course grâce à sa seconde Hybrid, la N.7 pilotée par un autre Français, Nicolas Lapierre.

 
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
  commentaire(s)
Ajoutez le vôtre !
 
×