Getty Images

LE MANS : Sur un boulevard, la Porsche n°1 a elle aussi été stoppée par une défaillance mécanique

Sur un boulevard, la Porsche n°1 a elle aussi été stoppée par une défaillance mécanique
Par AFP

Le 18/06/2017 à 12:05Mis à jour Le 18/06/2017 à 12:34

24 HEURES DU MANS - Alors qu'elle menait la course depuis les abandons des Toyota, la Porsche n°1 a elle aussi laissé filer la victoire, stoppée par un problème de pression d'huile.

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Elle avait pris la tête à l'issue de l'hécatombe qui a frappé Toyota. La Porsche n°1, en tête des 24 Heures du Mans dimanche depuis une dizaine d'heures, s'est arrêtée en piste, victime d'un problème moteur et a abandonné à 11h41, soit à 03h19 de la fin de la course. La deuxième Porsche, la n°2, occupe donc désormais la troisième position, à deux tours du nouveau leader, une LMP2. Il s'agit de l'Oreca - Gibson n°38 de l'écurie Jackie Chan DC Racing, qui a placé le Français de 19 ans, Thomas Laurent au volant, lui qui dispute ses premières 24 Heures du Mans.

Une LMP2 sur le podium

Après les abandons de deux Toyota dans la nuit, cette 85e édition a donc offert à nouveau un incroyable rebondissement à 11h10 : la Porsche n° 1 d'André Lotterer a subitement commencé à rouler au ralenti à sept kilomètres des stands puis s'est immobilisée quelques instants avant de repartir sur le même rythme. Elle s'est ensuite arrêté à 11h21 dans une montée avant le freinage du golf de Mulsanne, et a dû abandonner, son pilote André Lotterer s'étant extrait du véhicule pour passer de l'autre côté du rail. Le pilote allemand s'est assis en sanglots, derrière les barrières de sécurité. Ce nouvel abandon signifie qu'au moins une LMP2 sera sur le podium. La dernière Toyota rescapée, la n°8, se trouve à 9 tours de la Porsche n°2, en dixième position, mais tournait avant l'abandon de la Porsche n°1 à un rythme plus rapide que le reste des voitures encore en piste.

Vidéo - Et la Porsche n°1 a tout perdu...

02:10
0
0