AFP

Thierry Neuville (Hyundai) l'emporte, Ogier sauve in extremis sa deuxième place

Cette fois, Neuville a tenu, Ogier deuxième in extremis
Par AFP

Le 09/04/2017 à 15:32

RALLYE DE CORSE - Le Belge Thierry Neuville a remporté dimanche le Rallye de Corse. Le pilote Hyundai a devancé Sébastien Ogier (Ford) de 54,7 secondes. Le champion du monde tricolore a sauvé sa place de dauphin dans la dernière spéciale. Dani Sordo, autre pilote Hyundai, complète le podium.

Ne lui dites pas "jamais deux sans trois" : après deux ratés au Monte-Carlo et en Suède, le Belge Thierry Neuville a finalement remporté le Tour de Corse, 4e manche du Championnat du monde des rallyes (WRC), dimanche.

Le pilote Hyundai s'est imposé avec près de 55 secondes d'avance sur le quadruple champion du monde en titre, le Français Sébastien Ogier (M-Sport/Ford), talonné par l'Espagnol Dani Sordo (Hyundai) à une seconde seulement.

Il s'agit de la première victoire pour Neuville en 2017, après être passé tout près dans les deux premières manches de la saison, où il est à chaque fois parti à la faute alors qu'il était en tête le samedi soir. Un comble pour celui qui a remporté le plus grand nombre de spéciales et mené le plus longtemps en course cette saison!

"C'est un sentiment fantastique, a réagi le 3e du Rallye du Mexique, son premier podium de l'année. Merci à toute l'équipe qui a toujours cru en moi et a continué à me soutenir après le Monte-Carlo et la Suède. Je n'étais pas sûr de pouvoir gagner cette course après la première journée, mais notre fortune a changé le deuxième jour et j'en suis très heureux."

Le malheur de Meeke fait son bonheur

Le Belge a en effet pris la tête du 60e Tour de Corse à la mi-journée samedi, suite à l'abandon du Britannique Kris Meeke (Citroën), pour la conserver jusqu'à l'arrivée, avec en prime le temps scratch dans quatre spéciales (ES5, ES6, ES8, ES9). Il est le quatrième vainqueur en autant de manches, une situation qui ne s'était plus présentée depuis 1998, preuve que le Championnat 2017 est l'un des plus ouverts de ces dernières années.

Après Ogier, Latvala et Meeke, il était temps pour le vice-champion du monde 2016 de prendre date à son tour, avec la troisième victoire de sa carrière à 28 ans. Seul pilote à être à chaque fois monté sur le podium, le Français conserve la tête au classement général, avec 88 points, devant le Finlandais (75) et le Belge (54). Son écurie mène également au classement constructeurs.

Sébastien Ogier (Ford Fiesta) lors du rallye du Mexique

Sébastien Ogier (Ford Fiesta) lors du rallye du MexiqueAFP

Le pilote M-Sport/Ford s'est toutefois fait peur sur les routes de l'Ile de Beauté, perdant du temps dans l'ES7 samedi à cause d'une baisse de pression hydraulique et dans l'ES9 dimanche après un problème électrique.

La petite seconde qui lui permet de devancer Sordo a été arrachée de haute lutte dans la Power Stage (ES10), remportée par Jari-Matti Latvala devant Ogier. "Le rallye a été difficile, on est heureux d'être à l'arrivée et de sauver un podium. C'est mieux que rien", a estimé ce dernier.

Le Championnat du monde des rallyes emmène ensuite les pilotes en Argentine du 27 au 30 avril.

0
0