Panoramic

Pour sa première avec Ford, Sébastien Ogier frappe un grand coup

Pour sa première avec Ford, Ogier frappe un grand coup

Le 22/01/2017 à 13:15Mis à jour Le 22/01/2017 à 21:00

RALLYE MONTE-CARLO - Sébastien Ogier (Ford M-Sport) a remporté sa première victoire au volant de sa Ford Fiesta en ouverture du Mondial, dimanche. Le Français, dont c'est le 39e succès en carrière et le quatrième en Principauté, a devancé le Finlandais Jari-Matti Latvala (Toyota WRC) et son coéquiper estonien Ott Tänak.

Sébastien Ogier (Ford M-Sport) a fait parler sa classe de quadruple champion du monde et donné une nouvelle leçon de maîtrise à ses rivaux en inscrivant le Rallye Monte-Carlo à son palmarès une quatrième fois sur des routes verglacées extrêmement piégeuses, dimanche en Principauté, où il a remporté sa 39e victoire en championnat du monde.

Obligé de se réfugier chez Ford cet hiver suite à l'arrêt brutal du programme WRC chez Volkswagen pour cause de tricherie industrielle sur les normes de pollution des moteurs Diesel, à court de repères face à des adversaires - Thierry Neuville (Hyundai MST) et Kris Meeke (Citroën WRC) - qui connaissaient leurs montures et leurs équipes sur le bout des doigts, le Français n'a commis qu'une faute vendredi, sans autre conséquences que chronométrique, pour gagner une course à élimination.

En effet, il a vu le Britannique puis le Belge, à qui tout paraissait sourire, sortir de la liste des vainqueurs en réalisant des erreurs fracassantes. Au final, le Gapençais s'impose devant son ex-coéquipier finlandais Jari-Matti Latvala, qui signe une belle deuxième place pour le retour de Toyota après 18 d'absence en WRC, et son partenaire estonien chez Ford, Ott Tänak.

Thierry Neuville (Hyundai MST) a quand même sauvé les meubles en s'octroyant les 5 points de la power stage, devant Stéphane Lefebvre (Citroën WRT), Juho Hänninen (Toyota WRC), Elfyn Evans (Ford M-Sport) et Dani Sordo (Hyundai MST).

0
0