AFP

Shakedown : Même avec une Ford, Sébastien Ogier est déjà devant

Shakedown : Même avec une Ford, Ogier est déjà devant
Par AFP

Le 19/01/2017 à 15:53

RALLYE MONTE-CARLO - Sébastien Ogier ne roule plus en VW mais en Ford, ce qui ne l'a pas empâché de fixer le meilleur chrono du dernier parcours d'entraînement avant le départ, mercredi.

Sébastien Ogier (Ford M-Sport) a signé le meilleur temps du shakedown du Rallye Monte Carlo, ultime séance d'essais avant le départ d'un rallye, mercredi après-midi sur les hauteurs de Gap, au grand plaisir de ses nombreux fans.

Chez les seuls WRC, Ogier a fini six secondes devant son coéquipier, l'Estonien Ott Tänak, mais 11 secondes derrière son meilleur temps de l'an passé sur le même parcours.

Preuve de la relative lenteur de ce "shakedown", c'est Andreas Mikkelsen (Skoda) qui a réalisé le deuxième meilleur temps toutes catégories confondues, au volant d'une WRC 2 pas aussi puissante.

Le Français, quadruple champion du monde en titre, et la plupart de ses rivaux, n'ont d'ailleurs pas réalisé les quatre passages autorisés, ce qui n'a pas gâché le plaisir des amateurs de rallye un peu rétifs à la discipline mais canalisés par des gendarmes et des commissaires sur les dents. Les enseignements à tirer sont donc maigres car beaucoup de pilotes ont préféré ménager leurs pneus en utilisant des gommes "super tendre".

Départ jeudi soir

C'était de plus une performance purement symbolique, car elle n'aura pas d'incidence sur l'ordre de passage dans les premières spéciales, à partir de jeudi soir. Cela n'a pas découragé au moins un millier de spectateurs montés à travers champs pour se masser le long des 3,35 km de la route de Veynes.

Ogier a tout de même pu se rassurer sur son intégration dans une structure plus modeste que celles de Citroën, Toyota et Hyundai, un choix de carrière qui fait de lui "un outsider cette saison" selon ses propres mots en conférence de presse.

"C'est toujours difficile de trouver le bon équilibre au Monte Carlo parce qu'on veut bien faire tout en ne voulant pas commettre d'erreur", a estimé de son côté le Belge Thierry Neuville (Hyundai MST), qui a terminé huit secondes derrière le natif de Gap.

Pour les pilotes engagés dans cette 85e édition, la compétition commence jeudi soir par deux spéciales en nocturne (ES1: Entrevaux-Ubraye; ES2: Bayons-Bréziers).

0
0