Getty Images

WRC - Sébastien Loeb a piloté la Citroën C3... pour préparer son retour ?

Loeb a piloté la Citroën... pour préparer son retour ?

Le 08/08/2017 à 15:10Mis à jour Le 08/08/2017 à 15:31

ESSAIS - Sébastien Loeb a effectué des essais avec la Citroën C3 WRC qui dispute le Mondial cette saison. Et il n'en fallait pas plus pour relancer l'hypothèse d'un retour au championnat.

Les amateurs du championnat du monde des Rallyes en frémissent déjà. Ce mardi, Sébastien Loeb a effectué une journée de roulage au volant de la Citroën C3 WRC, sur asphalte. Officiellement, ces tests ont été bouclés dans le cadre d'un échange gagnant-gagnant, d'abord pour mettre à la marque aux chevrons de s'orienter sur de nouveaux axes de développement, ensuite pour permettre au nonuple champion du monde de découvrir les évolutions engendrées par le nouveau réglement de la saison en cours, qui a considérablement métamorphosé les bolides depuis que l'Alsacien a quitté le Mondial, en 2013.

Matton joue au "ni oui ni non"

Officieusement, ces essais pourraient amorcer le retour tant attendu. Yves Matton, patron de Citroën Racing, avait d'abord réfuté l'idée, à la fin du mois de juillet, précisant qu'il n'existait "aucun projet le concernant pour piloter une voiture en compétition" sur le site officiel du WRC. Plus récemment, le dirigeant s'est montré beaucoup moins catégorique dans une interview accordée à l'émission Motors de RMC. "Je pense que personne ne s'opposera à avoir d'autres aventures ensemble par la suite. On a une grande histoire en commun et on connaît sa valeur. On a toujours collaboré de manière agréable. On apprécie qu'il vienne nous aider, a confié le Belge, avant de répondre plus précisément à l'éventualité. "Je ne vous dirai pas non, parce que ce n'est pas non. Mais je ne vous dirai pas oui, parce que ce n'est pas oui non plus".

Loeb, lui, a hâte

Depuis 2013, Loeb a alterné des aventures plus ou moins fructueuses en championnat du monde de voitures de tourisme, rallye-raid ou rallycross, sans jamais y retrouver toutes les sensations laissées de côté en janvier 2015, date du dernier rallye qu'il a disputé au Mondial, à Monte-Carlo. "J’ai hâte de remonter dans une WRC et de mesurer l’évolution technologique de la discipline. Le rallye reste une passion. De toutes les disciplines auxquelles j’ai participé depuis mon arrêt il y a cinq ans, ce sont bien les sensations du rallye que j’aime le plus", avait-il confié après avoir annoncé cette nouvelle collaboration avec Citroën. Le constructeur français et le pilote de 43 ans ne sont donc pas tout à fait sur la même longueur d'onde. Mais ils ont tout pour s'entendre.

Sebastien Loeb of France and co-driver Daniel Elena of Monaco steer their Citroen DS3 WRC during the opening four special stages of the WRC rally of Italy 2011 on May 6, 2011 near Simala, on the Italian island of Sardinia.

Sebastien Loeb of France and co-driver Daniel Elena of Monaco steer their Citroen DS3 WRC during the opening four special stages of the WRC rally of Italy 2011 on May 6, 2011 near Simala, on the Italian island of Sardinia. AFP

0
0