FIA WTCC

Ehrlacher prêt à ressentir à nouveau le frisson de la victoire en WTCC

Ehrlacher prêt à ressentir à nouveau le frisson de la victoire en WTCC
Par FIA WTCC

Le 11/10/2017 à 18:00Mis à jour Le 11/10/2017 à 21:47

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Yann Ehrlacher a entamé la pause estivale du FIA World Touring Car Championship fort d'une première victoire dans la discipline décrochée en Argentine en juillet. Et il retrouvera ces rivaux sur le nouveau Ningbo International Speedpark ce week-end avec l'intention de décrocher encore les honneurs.

Le retentissant succès d'Ehrlacher pour le RC Motorsport lors de la Course d'Ouverture en Amérique du Sud est survenu après que Tom Chilton a été pénalisé pour un contact avec le jeune Français, mais il n'en fut pas moins le résultat d'une belle performance de la part du jeune pilote français de 21 ans, qui s'était porté en tête après s'être élancé de la pole position.

"La sensation de remporter une course de World Touring Car est exceptionnelle, et je veux vivre ça encore",a déclaré Ehrlacher, le neveu du quadruple champion du monde Yvan Muller."Cela va être dur c'est certain mais l'objectif et de répéter cela à nouveau en Chine."

Même si Ehrlacher se sent quelque part à court de repères pour ses débuts sur le tout nouveau Ningbo International Speedpark, il a déjà réfléchi à une stratégie pour le succès.

"J'ai essayé de trouver des vidéos embarquées sur YouTube mais la seule chose que j'ai trouvée, et sur laquelle je travaille, est un plan virtuel du circuit",explique Ehrlacher."Il semble qu'il y a à la fois des virages moyens lents et des virages rapides, ce qui est bon pour nous. Comme toujours cette année je dois apprendre la piste lors des Essais Libres et, comme toujours, travailler lors des Essais Libres pour être prêts pour les qualifications mais il est aussi important de travailler sur notre rythme en course comme nous l'avons fait en Argentine."

En plus du pilote américain Kevin Gleason, Ehrlacher sera rejoint en Chine – mais aussi au Japon – par le pilote de Macao Felipe De Souza sur une troisième Lada du RC Motorsport, ce dernier effectuant son retour en WTCC après une absence de plusieurs saisons.

0
0