FIA WTCC

Un Dornieden ravi décroche le titre provisoire en eSports WTCC

Un Dornieden ravi décroche le titre provisoire en eSports WTCC
Par FIA WTCC

Le 13/11/2017 à 18:00Mis à jour Le 14/11/2017 à 16:05

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Alexander Dornieden est sorti victorieux d'une bataille à quatre pour le titre en eSports WTCC sur le circuit virtuel de Macao dimanche soir, devenant provisoirement champion sur sa Honda Civic.

Gergo Baldi, quatrième au championnat avant la finale, avait besoin d'une bonne qualification pour conserver ses chances de coiffer la couronne, ce qu'il a réussi en décrochant sa troisième pole position 2017, alors que ses rivaux Dornieden, Jan Stange et Mark Nandori se classaient cinquième, septième et huitième, respectivement. Malgré tout, sur les quatre candidats au titre, il n'en restait que trois avant même le début de la course, Stange étant contraint de se retirer pour des raisons techniques.

Division 1, Course 1 : Baldi s'impose depuis la pole
Baldi a converti sa pole en position de tête au départ devant Bence Bánki, Norbert Leitner et Dornieden. Nandori se hissait en cinquième position, mais il avait rapidement des difficultés à suivre le groupe de tête, et se retrouvait sous la pression de Rebernak. Derrière eux, les Français Alexandre Vromant et Cyril Cherry se distinguaient, alors que Wisniewski, Schulze et Andre Fossto se battaient pour les derniers points. Juste avant le cap de la mi-course, Rebernak passait Nandori pour la cinquième place et, six minutes avant la fin, les chances de Nandori au championnat se terminaient dans le mur au virage de Lisboa. Devant, Baldi, qui avait besoin d'une victoire pour demeurer dans la course au titre, était désormais sous la pression intense de Bánki. Le Slovaque essayait de passer à Lisboa dans le dernier tour, mais heurtait le mur et chutait en 20eposition, laissant la victoire à Baldi qui s'imposait devant Leitner, alors que Dornieden se rapprochait encore un peu plus du titre en héritant de la troisième place à l'arrivée. Rebernak, l'impressionnant débutant Cherry, Wisniewski, Vromant, Jaroslav Honzik, Fossto, Barnabas et Toth complétaient le top 10 alors que Toth héritait de la pole position avec la grille inversée pour la Course 2.

Division 1, Course 2 : Toth tient bon au-dessus du chaos
Au départ, Toth conservait la première place devant Fossto et Honzik, alors que Dornieden et Baldi passaient le premier tour sans encombre en cinquième et septième positions, respectivement. Derrière, Bánki produisait un premier tour de haute volée et gagnait dix positions. Dornieden semblait en position confortable pour le championnat, avant de connaître de gros ennuis. Il heurtait en effet Vromant en sortant de l'épingle de Melco, ce dernier bloquant momentanément la route. Les deux hommes continuaient, Dornieden tentant de dépasser Vroment à l'amorce du dernier virage. Vroment poussait Dornieden au large, et le peloton se regroupait en paquet serré avant le premier virage après la ligne droite des stands. Dans la confusion, Baldi heurtait le mur extérieur en sortant du premier virage, et revenait sur Dornieden, qui heurtait le mur à haute vitesse et était contraint à l'abandon. Baldi demeurait le seul candidat au titre encore en piste, mais il avait besoin d'une victoire pour arracher la victoire au championnat. Septième, il peinait à remonter avec une voiture partiellement endommagée, et continuait au contraire à perdre des places, pour finalement chuter au neuvième rang. Devant, Toth comptait une solide avance sur Fossto et Honzik, mais l'homme du moment était Bánki, qui gagnait place après place. Peu avant la fin, Vromant dépassait Honzi pour la troisième place, Bánki suivant de près. Toth s'imposait devant Fossto et Vromant, le premier podium pour tous les trois. Bánki concluait sa belle prestation d'une quatrième place devant Honzik, Rebernak, Leitner, Wisniewski, Baldi et Blueber Racin de Hong Kong.

eSports WTCC: un point sur la course au titre
Le classements demeure provisoire mais Alexander Dornieden du Impact Racing termine avec 18 points d'avance sur Baldi, la confirmation de l'eSports WTCC devant être une formalité. Gergo Baldi (Wauters Automotive) a produit une très belle deuxième partie de saison pour terminer vice-champion devant Jan Stange (Impact Racing Team), Nandori et Leitner (tous les deux du Oscaro eSports by SDL) complétant le top 5 final.

Division 2: Paal  fait un sans-faute pour s'imposer

La finale de la Division 2 eSports WTCC commençait avec un coup de théâtre lorsque Felix Maillet terminait sur le toit à la sortie du virage du Mandarin, alors que plusieurs voitures étaient impliquées dans des incidents séparés. Devant, le nouveau venu Adam Paal s'envolait vers une victoire sans contestation après avoir effectué un sans-faute, s'imposant avec plus de dix secondes d'avance sur un autre débutant, Lazlo Nagy et le poleman Sascha Gemeinhardt. Corentin Pointeau et Stanislav Repakov complétaient le top 5 sur leurs LADA.

Vous avez rate l'action de la course eSports WTCC de Macao ? Cliquezici.

0
0