FIA WTCC

WTCC MAC3 : Toujours plus de succès pour le Team Volvo Polestar

WTCC MAC3 : Toujours plus de succès pour le Team Volvo Polestar
Par FIA WTCC

Le 15/07/2017 à 23:56Mis à jour Le 16/07/2017 à 09:41

Eurosport Player : Suivez la compétition en live vidéo

Voir sur Eurosport

Thed Björk, Nicky Catsburg et Néstor Girolami ont offert au Team Volvo Polestar son cinquième succès en Manufacturers Against the Clock en 2017, apportant 12 points supplémentaires au constructeur en FIA World Touring Car Championship.

Dans le contre-la-montre inspiré par le Tour de France, ils ont battu le Team Honda constitué de Norbert Michelisz, Ryo Michigami et Tiago Monteiro, sur deux tours du Circuit de 4,806 kilomètres de Termas de Río Hondo, bien qu'un problème de turbo pour Michigami ait rendu la bagarre moins serrée.

Alexander Murdzevski Schedvin, directeur de Polestar Motorsport, a rendu un hommage particulier au héros local Girolami après l'épreuve.

"En sport automobile, ce qui est le plus proche d'un véritable effort collectif est le concept MAC3, et ça a commencé par un travail acharné lors des séances d'essais libres", a-t-il déclaré. "Cela a conduit à notre pole position et à notre victoire en MAC3. Bebu [Girolami] est notre arme secrète sur ce circuit, effectuant beaucoup de travail supplémentaire, ce qui n'est pas si évident car tout le monde regarde ses résultats seuls. Mais il fait un excellent travail pour l'équipe, comme vous pouvez le voir avec ce que nous avons fait aujourd'hui. Nous sommes vraiment heureux des promesses faites par l'équipe et d'avoir si bien fait les choses sur ce circuit."

Ryuchi Furukawa, Project Leader WTCC Development et responsable R&D de Honda, a déclaré : "Nous avons montré un rythme très solide en qualifications avec Norbi et Tiago, même si nous visions un doublé, et Ryo a aussi été costaud. Il ne connaît pas le circuit et a perdu beaucoup de temps de piste en essais libres et en qualifications, donc son tour en Q1, particulièrement, était très fort. Nous avons changé son moteur après les EL2 en raison d'un problème d'huile, et il a ensuite connu un problème de pression du turbo en qualifications, que nous pensions avoir réglé en Q1, mais qui est malheureusement de nouveau survenu en Q2 et pendant le MAC3."

0
0