On devrait se régaler à Tokyo si la tendance se confirme. A six mois des Jeux olympiques de Tokyo, Armand Duplantis et Renaud Lavillenie ont confirmé ce samedi à Rouen qu'ils étaient en forme en ce début de saison. Ils ont même été quatre à tenter de passer une barre à plus de 6m. Mais sans grande surprise, c'est le phénomène Armand Duplantis qui a endossé le costume de star de la soirée. Le prodige suédois (21 ans) a été le seul à franchir une barre à 6,03m pour s'imposer. Ensuite, il a fait le show en tentant un nouveau record du monde à 6.19 m, en vain.

Duplantis reprend la main : 6,03 m, meilleure performance mondiale de l'année et succès à Rouen

Championnats d'Europe en salle
Mayer et Lavillenie chefs de file des Bleus
IL Y A 5 HEURES

Pour leur premier meeting ensemble cette année, Armand Duplantis et Renaud Lavillenie ont en tout cas affiché leur belle forme du moment. Et pourtant, cela n'avait pas très bien commencé. Duplantis a échoué à 5.60 m pour son premier essai. Mais ensuite, il a été au rendez-vous, passant comme le Français à 5.83 m et 5.93 m du premier coup. Et si Lavillenie n'a pas pu suivre son jeune ami qui a poursuivi sa série à 6.03 m, le champion olympique 2012 a confirmé sa renaissance avec cette nouvelle sortie rassurante, quelques jours après avoir marqué les esprits avec un saut à 6,02 m, dimanche à Tourcoing.

Duplantis insatiable

Quelques minutes après avoir mis un terme à son concours, l'ex-recordman du monde (6,16 m) ne cachait d’ailleurs pas sa satisfaction d'être à nouveau capable d'enchaîner après une saison 2019 difficile et une année 2020 gâchée par le Covid-19. "Il fallait gérer la récupération de la semaine derrière [6,02 m à Tourcoing le 31 janvier NDLR], retrouver le rythme des compétitions avec des grosses barres. Cela faisait longtemps que je n'avais pas été dans ces conditions-là, a-t-il glissé au micro d'Eurosport. Je ne vais pas m'en plaindre. Il y a un peu de frustration, parce que ça aurait été beau de refaire 6 mètres aujourd'hui. J'ai eu du mal à caler ma course jusqu'au bout. Mais il n’y a pas de gros regrets à avoir. On veut toujours faire mieux... c'est du sport quoi."

Pas de saut à 6 mètres cette fois, mais Lavillenie a effacé 5,93 m dès son premier essai

On le savait sinon déjà. Mais on va le répéter souvent dans les prochains mois. Alors autant ne pas s'en offusquer : "Mondo" Duplantis est lui insatiable. Après avoir illuminé l'année 2020 avec deux records du monde en salle (6,17 puis 6,18 m) et une performance historique en plein air (6,15 m), le champion d'Europe 2018 et vice-champion du monde 2019 est reparti sur les mêmes bases en 2021 et en veut encore plus. Après avoir franchi 6,01 m dimanche à Düsseldorf pour sa rentrée, il a ainsi grappillé quelques centimètres ce samedi pour établir la meilleure performance de l'année. "Je suis heureux d'être en tête", s'est-il réjoui avant d'expliquer : "Vous devez être proche du parfait pour faire le record du monde". Et ce n'était pas le cas ce samedi soir.

Il y a encore du temps pour continuer à monter

Si leur duel était la principale attraction à Rouen, Armand Duplantis et Renaud Lavillenie n'étaient cependant pas seuls ce samedi. Et si le double champion du monde Sam Kendricks a tenté sa chance à 6.03 m après avoir été en échec à 5.93 m, Chris Nielsen s'est invité à la fête en passant toutes les barres du premier coup avant de se casser les dents à 6.03 m comme Lavillenie pour terminer derrière Duplantis. Un détail.

L'important pour Lavillenie est bien de continuer à retrouver ses sensations passées alors qu’il va à nouveau pouvoir se tester face à Duplantis, Kendricks and co à Liévin dans quelques jours (9 février) avant le grand rendez-vous du All Star Perche de Clermont-Ferrand (27 février). "On n'est que tout début février, il y a encore du temps pour continuer à monter", a glissé le Français avant de conclure : "On était tous restés sur notre faim en 2020. Commencer comme ca l'année 2021, avec on espère des Jeux au bout, c'est quelque chose qui est fabuleux".

Duplantis en veut plus : "Je n'ai pas le record du meeting, je pense revenir l'année prochaine"

Athlétisme
Holloway bat le record du monde du 60m haies à Madrid
HIER À 17:59
Athlétisme
Un Lavillenie champion de France en salle, mais pas celui attendu
21/02/2021 À 16:35