Eurosport

Semenya fait un retour gagnant en compétition à Johannesburg

Semenya fait un retour gagnant en compétition à Johannesburg
Par AFP

Le 14/02/2020 à 23:34Mis à jour Le 14/02/2020 à 23:36

Caster Semenya a remporté vendredi un 300 m à Johannesburg en 36,78 secondes, son nouveau record personnel. "Je suis là pour rester", a affirmé la double-championne olympique du 800m.

La double championne olympique du 800 mètres Caster Semenya a remporté vendredi un 300 m à Johannesburg. Il s'agit d'une belle performance pour son retour à la compétition plus de sept mois après avoir été empêchée de courir sur sa distance phare par un règlement de la Fédération internationale concernant les femmes hyperandrogènes. "Je suis là pour rester", a affirmé Semenya après sa victoire à Johannesbourg, dans une compétition universitaire contre des athlètes étudiantes. "Vous aller me voir. C'est tout ce que je peux dire pour le moment", a-t-elle ajouté.

Caster Semenya a remporté le 300 mètres en 36,78 secondes, son nouveau record personnel, devant Taylor Bieldt (37,22 sec) et Kirster Ahrems (38,36 sec). À 29 ans, l'athlète sud-africaine a remporté deux fois l'or olympique sur 800 mètres, en 2012 et 2016, et trois titres mondiaux, mais ne peut plus participer à des compétitions sur sa distance de prédilection en raison d'un nouveau règlement de la Fédération internationale (World Athletics) concernant le taux de testostérone des athlètes.

Caster Semenya s'est de nouveau illustrée à Johannesburg vendredi.

Caster Semenya s'est de nouveau illustrée à Johannesburg vendredi.Getty Images

World Athletics estime que les femmes hyperandrogènes ont un avantage en compétition, et a donc interdit à Semenya et d'autres athlètes de participer à des courses allant du 400 mètres au mile, sauf si elles décident de prendre des médicaments pour faire baisser leur taux de testostérone. Semenya, championne du monde pour la première fois en 2009 à 18 ans, a refusé de se soumettre à ce règlement et a perdu en juillet dernier sa bataille judiciaire pour le faire annuler.

Semenya n'a pas pu défendre son titre au Qatar

L'athlète n'a donc pas pu défendre son titre mondial au Qatar l'automne dernier, et manquera également les Jeux olympiques de Tokyo, sauf si elle change d'avis et se conforme au règlement. Semenya envisageait aussi de débuter une carrière dans le football : elle a signé en septembre dans un club de Johannesbourg dont la propriétaire est la capitaine de la sélection nationale féminine sud-africaine Janine van Wyk.