Eurosport

Warholm et Benjamin sur une autre planète, Lyles roi du 100m

Warholm et Benjamin sur une autre planète, Lyles roi du 100m
Par AFP

Le 29/08/2019 à 23:54

LIGUE DE DIAMANT - Seuls au monde : le Norvégien Karsten Warholm et l'Américain Rai Benjamin ont couru le 400m haies le plus relevé de l'histoire avec pour la première fois deux hommes en même temps sous les 47 secondes en finale de la Ligue de Diamant jeudi à Zurich. L'Américain Noah Lyles s'est lui imposé sur 100m.

Karsten Warholm et Rai Benjamin ont livré un le 400m haies de gala ce jeudi soir en finale de la Ligue de Diamant jeudi à Zurich. Le duel a tourné pour une poignée de centièmes - six précisément - en faveur du champion du monde norvégien, devenu jeudi le 2e performeur de tous les temps en 46''92. Et dire que le Qatari Abderrahman Samba, détenteur du 2e chrono de tous les temps jusqu'à jeudi (en 46''98), a fait l'impasse sur Zurich pour préparer au mieux les Mondiaux de Doha dans un mois (27 septembre - 6 octobre)...

Les 46''78 de Kevin Young - présent en tribunes jeudi -, le plus vieux record du monde sur la piste chez les hommes, paraissent plus que jamais menacées, 27 ans après les Jeux de Barcelone. "Le meilleur est à venir", a averti Warholm, qui à 23 ans a battu pour la 3e fois cette année le record d'Europe. "J'ai poussé fort pendant la course, c'était difficile mais j'ai un sentiment incroyable d'avoir fait ce temps. Je vais maintenant me concentrer sur Doha et faire comme d'habitude: m'entraîner dur", s'est projeté le champion du monde en titre.

Lyles s'impose sur 100 m, Gatlin est loin

Sur la distance reine, le 100m, le dernier prodige du sprint américain Noah Lyles (22 ans) s'est imposé en l'absence du 2e meilleur performeur de l'année, Christian Coleman (9''81), dans l'attente de son audition le 4 septembre par les enquêteurs antidopage pour avoir manqué trois fois en un an à ses obligations de localisation. Une chance pour le champion du monde sortant et vétéran des pistes de 37 ans, Justin Gatlin, décevant 4e en 10''08, Lyles ne s'alignera que sur 200 m aux Mondiaux (27 septembre - 6 octobre).

"Je prends les défis les uns après les autres", a expliqué Lyles, 22 ans et qui a couru en 9.86 cette saison. "J'ai suivi mon plan de course, mon exécution a été très bonne. Je me sens assez bien. Même si ma course n'a pas été aussi rapide qu'espéré", a analysé la fusée américaine qui a devancé le Chinois Xie Zhenye, 2e en 10''04 et le Jamaïcain Yohan Blake, 3e en 10''07.

Echevarria saute loin

Autre record poussiéreux qui paraît en sursis à l'aune de la soirée de jeudi: celui de Mike Powell à la longueur (8,95 m en 1991 à Tokyo). Le Cubain Juan Miguel Echevarria a bondi à 8,65 m (vd: -0,5 m/s), la meilleur performance mondiale de l'année, à seulement 3 centimètres de son record personnel (8,68 m). "Je me sens tellement bien, très heureux et satisfait. C'est une belle performance. J'ai montré une grande force", a savouré Echevarria.

Juan Miguel Echevarria lors du concours de saut en longueur des Jeux Panaméricains

Juan Miguel Echevarria lors du concours de saut en longueur des Jeux PanaméricainsGetty Images

"À Doha, bien sûr, je veux gagner la médaille d'or, comme les autres. Tout est possible, même un record", a ajouté le Cubain, qui a sauté 8,92 m cette année mais avec un vent trop favorable. Chez les dames, la Bahaméenne Shaunae Miller-Uibo a frappé fort en réalisant le meilleur chrono depuis quatre ans sur 200 m en 21''74 (-0,4 m/s). Mais la championne olympique du 400 m ne courra que le tour de piste à Doha.

0
0