Surréaliste, et pourtant... C’est bien sur une erreur que Meredith Fitzmaurice s’est imposée dimanche au Run for Heroes Marathon (Amherstburg, Canada), elle qui pensait participer uniquement au semi-marathon. Cette Canadienne de 34 ans a tout simplement manqué l’embranchement supposé la conduire à la ligne d’arrivée, et a poursuivi son effort jusqu’à l’emporter sur les 42,195 kilomètres de course. "J’avais prévu de courir en 1h28, et passé ce temps, je me demandais où était la ligne d’arrivée", confierait-elle après coup.
Récit des faits. Alors que les minutes s’égrènent, elle commence à réaliser ce qui est en train de se passer, et un des responsables encadrant la course à vélo lui confirme qu’elle est allée bien trop loin. Après avoir reçu la confirmation que son temps serait bien comptabilisé et qu’elle peut valider sa qualification au marathon de Boston, Meredith s’accroche. Et finit par franchir la ligne en en 3’11’’48.
En réalisant ce qu’elle vient d’accomplir, elle qui n’avait jamais couru plus de 30 kilomètres, fond en larmes dans les bras de son ami, confessant qu’elle n’aurait jamais couru si vite si elle se savait lancée sur une telle distance. A confirmer à Boston.
Athlétisme
5,91m "seulement" : Duplantis gagne mais fait la moue
IL Y A 5 MINUTES
Meredith Fitzmaurice prend rendez-vous à Boston
Athlétisme
Duplantis, Coleman : La piste aux étoiles ouvre ses portes à Eugene
IL Y A 9 HEURES
Athlétisme
Mayer se sépare de son entraîneur
25/05/2022 À 19:21