Bonne nouvelle pour l’équipe d’athlétisme de l’université de Houston, avec l’arrivée de Carl Lewis comme entraîneur bénévole. Il rejoint ainsi Leroy Burrell, son ancien ami en équipe américaine, qui est l’entraîneur en chef de cette équipe.
Mais c’est surtout un retour aux sources pour Carl Lewis, qui a évolué durant toute sa carrière dans cette université, où il avait été recruté en 1979 par Tom Tellez, un coach de référence à l’époque, avec lequel il atteindra l’un des plus palmarès de l’histoire de l’athlétisme.
10 médailles olympiques, dont 9 médailles d’or, 10 médailles en championnat du Monde. Et aussi deux records du monde, dont celui du 100 mètres, 9’’86 établi en 1991. Et c’est justement Leroy Burrell qui l’avait éclipsé en 1994.
Tokyo 2020
Les Etats-Unis renoncent à un camp d'entraînement près de Tokyo
IL Y A 16 HEURES
Cette annonce survient au moment même où Ben Johnson a pointé du doigt publiquement Carl Lewis, en l’invitant à révéler au grand jour qu’il avait eu recours au dopage durant sa carrière…. Le Canadien s’est lancé dans une vaste campagne de rédemption, 25 ans après le scandale de son contrôle anti-dopage positif survenu en plein dans les Jeux Olympiques de Séoul en 1988. L’incident avait permis à Carl Lewis de recevoir a posteriori le titre olympique de Ben Johnson.
Le Canadien règle ainsi de vieux comptes, en s’appuyant sur des rumeurs de contrôles positifs de Lewis suite à l’utilisation de médicaments contre le rhume.
Retrouvez plus d’articles sur VO²
Tokyo 2020
De la NFL au 100m des JO : analyse de l’ambitieux projet de DK Metcalf
10/05/2021 À 22:08
Tokyo 2020
Bleus : Mission Tokyo réussie pour deux relais sur trois à Chorzow
01/05/2021 À 22:07