18h42 : Fin de cette cinquième journée

Ce splendide samedi se conclut pour l'équipe de France. Trois nouvelles médailles sont venues s'ajouter au compteur des Bleus qui ont donc égalé leur record aux Championnats d'Europe (18). Si l'or de Renaud Lavillenie était prévu, l'argent de Mélina-Robert Michon envisageable, le titre de Christelle Daunay sur marathon est d'autant plus inattendu que savoureux. Demain, l'équipe de France tentera de garder sa place de leader au classement des nations qu'elle n'a encore jamais remporté. Ce serait historique. Et elle en a les moyens. Abdellatif Meftah est un candidat crédible au podium sur marathon. Tout comme Kafétien Gomis à la longueur et Bob Tahri sur 5 000 mètres. Le 1 500 mètres sera celui de la revanche pour Mahiedine Mekhissi. Enfin, il reste les relais 4x100 et 4x400 mètres hommes et femmes. Tous peuvent viser une médaille. Mais seule la bande à Myriam Soumaré semble armée pour l'or.

Championnats d'Europe
Six jours en 50 images : les meilleurs moments des championnats d'Europe
18/08/2014 À 08:36

Le tweet

18h30 : L'argent pour Robert-Michon, la France égale son record !

C'est fait pour Mélina Robert-Michon. Grâce à son quatrième essai à 65,33m, la Française devient vice-championne d'Europe du lancer du disque. Impérial, la Croate Sandra Perkovic décroche l'or (71,08m). Cette 18e médaille pour la France permet au clan tricolore d'égaler son record de Barcelone. Il reste désormais une journée pour faire mieux.

Le tweet

18h26 : Lavillenie savoure

En devant champion d'Europe pour la troisième fois consécutive, Renaud Lavillenie est entré dans l'histoire de la perche en faisant aussi bien que Wolfgang Nordwig dans les années 1960. Après avoir reçu sa médaille d'or, le Français s'est montré ému au micro de France Télévisions.

Je me suis surpris à avoir autant d'émotions. Mais il y avait tellement de choses à jouer aujourd'hui. Il y a 5 mois je ne pouvais même pas marcher après mon record du monde...

Sur le podium, Renaud Lavillenie savoure son troisième titre européen en saut à la perche dans le Letzigrund de Zürich

Crédit: AFP

18h18 : Saladukha triple aussi la mise

Après Renaud Lavillenie, Olha Saladukha. Comme le perchiste français, l'Ukrainienne vient de remporter son troisième titre européen en triple-saut. Grâce à une marque à 17,73m, la championne du monde de 2009 a devancé les Russes Yekaterina Koneva (14,69m) et Irina Gumeyuk (14,46m).

18h08 : Robert-Michon reprend l'argent provisoirement

Superbe quatrième essai de Mélina Robert-Michon. Son disque atterrit à 65,33 mètres - à moins d'un mètre de son record de France (66,28m) - ce qui lui permet de reprendre la deuxième place à l'Allemande Craft (64,33m). C'est très bien parti pour une 18e médaille française

17h59 : Robert-Michon recule au troisième rang

Mélina Robert-Michon n'a pas amélioré sa marque à son troisième essai (59,05m contre 62,96m). Plus embêtant, l'Allemande Shanice Craft lui est passé devant grâce à un jet à 64,33m. La France recule donc à la troisième place du concours du disque. Sandra Perkovic a, elle, assommé un peu plus ses adversaires en réalisant 68,78 mètres.

Sandra Perkovic en route pour conserver sa couronne européenne à Zürich

Crédit: AFP

17h50 : Meraf titrée sur 5000 mètres

Bahta Meraf est devenue championne d'Europe du 5000 mètres dames en 15'31''39. La Suèdoise d'origine érythréenne a devancé dans un sprint acharné la favorite Néerlandaise Sifan Hassan (15'31''79). Les Pays-Bas prennent également le bronze grâce à Susan Kuijken (15'32''82).

Le tweet

17h38 : Deuxième place provisoire pour Robert-Michon

Après un premiet jet manqué, Mélina Robert-Michon a remis les pendules à l'heure pour son deuxième essai. La recordman de France a lancé son disque à 62,96 mètres et prend ainsi la deuxième place provisoire. La Croate Perkovic mène toujours avec un jet à 67,37 mètres.

Mélina Robert-Michon, lors de son premier essai en qualifications du disque

Crédit: AFP

17h34 : Lavillenie échoue dans sa quête du record des championnats

Déjà assuré de l'or, Renaud Lavillenie s'est attaqué au record des Championnats d'Europe (6,00m) détenu par le Russe Rodion Gataullin depuis 1994. Sans réussite. Le Français a échoué à trois reprises à 6,01m. On ne lui en tiendra pas rigueur.

Le tweet

17h25 : Entame très timide pour Robert-Michon

Viche-championne du monde et deuxième performeuse lors des qualifs, Mélina Robert-Michon a manqué son premier essai en finale du lancer du marteau (55,08m). La favorite Sandra Perkovic est déjà largement en tête avec un jet à 64,58 mètres.

17h21 : Child comme une grande sur 400m haies

Grande favorite du 400 mètres haies, Eilidh Child a tenu son rang. La Britannique a eu chaud dans les derniers mètres mais a tenu bon pour décrocher l'or (54''48). Elle s'impose devant l'Ukrainien Anna Titimets (54''56, record personnel) et la Russe Irina Davydova (54''60).

La Britannique Eilidh Child est la nouvelle championne d'Europe du 400m haies

Crédit: AFP

17h15 : La France est à une médaille de son record

Grâce à l'or et au bronze de Lavillenie et Menaldo à la perche, la France, qui conforte sa place de leader au classement des nations, en est à 17 médailles au compteur. Si Mélina Robert-Michon monte sur le podium du disque toute à l'heure, les Bleus égaleront leur record de Barcelone d'il y a quatre ans (18).

17h04 : Le triplé pour Lavillenie !

Il n'aura eu besoin que de deux sauts. Après une première barre à 5,65m, Renaud Lavillenie est devenu champion d'Europe pour la troisième fois consécutive grâce à un bond à 5,80 mètres. Ils sont deux Français sur le podium grâce au bronze de Kévin Menaldo, qui partage la troisième marche du podium avec Tchèque Jan Kudlica. Le Polonais Pawel Wojciechowski décroche l'argent avec 5,70m. Comme Menaldo mais avec un nombre d'échecs inférieur. Lavillenie n'en a pas fini avec son concours. Il vient d'effacer 5,90 à son deuxième essai...

Le tweet

17h00 : Le bronze pour Menaldo !

16e médaille pour la France. Grâce à l'échec du Polonais Lisek à 5,75, Kevin Menaldo sera au pire médaillé de bronze. Deuxième ex-aequo avec le Tchèque Jan Kudlica, le Français est encore deuxième. En attendant la suite du concours de Renaud Lavillenie.

Pour avoir franchi 5,70m à son premier essai, Kevin Menaldo, 22 ans, décroche le bronze du saut à la perche

Crédit: AFP

16h58 : Victoire et MPM pour le Hongrois Pars au marteau

Le Hongrois Krisztian Pars a conservé son titre européen du lancer du marteau, avec 82,69 m à son dernier essai, devant le Polonais Pawel Fajdek (82,05 m au 5e) et le Russe Sergey Litvinov (79,35 m). Le champion olympique 2012 a dû améliorer sa meilleure performance mondiale (ancienne 82,49 m) de la saison pour prendre la mesure de Fajdek.

Le Hongrois Krisztian Pars a conservé son titre européen au lancer du marteau à Zürich.

Crédit: AFP

16h55 : Menaldo éliminé mais toujours en course pour la médaille

Le concours est terminé pour Kévin Menaldo. Le Français de 22 ans a échoué à trois reprises à 5,75m, une barre qui aurait constitué son nouveau record personnel (5,72m). Mais le vice-champion du monde juniors 2011 n'a pas tout perdu. A égalité avec le Tchèque Kudlicka, est encore deuxième provisoirement en attendant les prochaines tentatives de Renaud Lavillenie. Le bronze est tout proche.

16h52 : Les relais français reçus 4 sur 4

Carton plein pour les relais tricolores. Après les 4x100 hommes et femmes et le 4x400 féminin, le 4x400 masculin vient de se qualifier pour la finale de dimanche. Emmené par Mame-Ibra Anne, Teddy-Atine Venel, Thomas Jordier et Mamoudou-Elimane Hanne le relais s'est classé deuxième (3'00''80) dans le sillage des Britanniques (3'00''68).

Le tweet

16h46 : Double impasse pour Lavillenie, premier échec pour Menaldo à 5,75m

Après son essai réussi à 5,65m, Renaud Lavillenie a décidé de faire l'impasse à 5,70m mais aussi à 5,75m. Pour l'instant, seuls le Tchèque Kudlicka, le Polonais Wojciechowki et le Français Ménaldo ont franchi 5,70m. Ce dernier a échoué sa première tentative à 5,75m.

16h37 : La Russie remporte sa série du 4x400m

Dans la deuxième série du 4x400m féminin, la Russie (3'28''42) s'est arrachée pour l'emporter devant la Grande-Bretagne (3'28''44). La France, deuxième de sa série un peu plus tôt, a le quatrième temps des qualifiés pour la finale (3'28''58). La médaille sera jouable pour demain.

16h34 : 5,70m pour Ménaldo !

Le superbe concours continue pour Kevin Ménaldo. Le Français vient d'effacer 5,70m à son premier essai. Soit à moins de deux centimètres de son record personnel. Peut-être suffisant pour une médaille...

Le tweet

16h25 : Contrat rempli pour le 4x400m féminin

En laissant au repos Marie Gayot et Floria Guei, le relais français du 4x400m s'est qualifiée de belle manière pour la finale de dimanche. Grâce notamment à un deuxième passage tonitruant de l'expérimentée Muriel Hurtis, le relais composé aussi d'Estelle Perrossier, Agnès Raharolahy, et Phara Anarchasi, a terminé deuxième de sa série (3'28''58) juste derrière l'Ukraine (3'28''18).

Le tweet

16h20 : Air Lavillenie réussit son entrée

C'était acrobatique mais la marge est là. Renaud Lavillenie n'a pas manqué son entrée en lice en franchissant 5,65m à son premier essai. Le double tenant du titre est en tête du concours, à égalité avec son principal rival. Le Polonais Pawel Wojciechowski. Au nombre d'essais manqués, Menaldo passe troisième. Ils sont encore sept en concours.

Renaud Lavillenie franchit 5,65m à son premier essai

Crédit: AFP

16h17 : 5,65m au premier essai pour Menaldo

Le jeune Français Kevin Menaldo a pris la tête du concours de la perche en franchissant 5,65m au premier essai. Le Russe Aleksandr Gripich a aussi effacé cette barre mais reste derrière le vice-champion du monde juniors 2011 au nombre d'échecs.

16h07 : Arzamasova coiffe Sharp pour l'or sur 800m

Tenante du titre européen, Linsey Sharp a tout tenté en finale du 800m. Menant de bout en bout, la Britannique a battu son record personnel mais doit finalement se contenter de l'argent (1'58''80). Placée dans son sillage jusqu'à 50 mètres de la ligne, la Biélorusse Maryna Arzamasova a sorti ses cannes de sprinteuse pour s'imposer en 1'58''15. La Polonaise Joanna Jozwik prend le bronze (1'59''63).

16h00 : Ça passe à 5,60m pour Menaldo

Joli coup réalisé par Kévin Menaldo. Avec une marge intéressante, le Française de 22 ans a effacé 5,60m à son deuxième essai. Le voilà deuxième provisoire du concours. Seul Konstandinos Filippidis a lui aussi passé cette barre. Mais au premier essai pour le Grecque. Renaud Lavillenie se réserve encore pour des barres supérieures.

Le tweet

15h48 : Deuxième, la France bafouille mais passe

Dépourvu de Jimmy Vicaut, le relais français, composé de Pierre Vincent, Christophe Lemaitre, Teddy Tinmar et Ben Bassaw n'a pas impressionné mais a assuré l'essentiel. Il se qualifie en finale en prenant la deuxième place (38''55), assez loin des Allemands (38''15). L'Italie a pris la troisième place en 38''71. Face aux Britanniques en finale dimanche, les Français ne seront clairement pas favoris. "On a pris nos repères et on prendra beaucoup plus de risques" a déclaré au micro de France Télévisions Christophe Lemaitre, argenté sur 100 et 200 mètres cette semaine.

Ben Bassaw conclut un relais français prudent qui se classe deuxième. L'essentiel est là : une qualification pour la finale.

Crédit: AFP

15h40 : 38''26 pour le relais 4x100m britannique

Sans surprise, la première série du relais 4x100 mètres masculin a été remporté par les Britanniques en 38''26. La Suisse (record national en 38''54) et les Pays-Bas (38''90) sont également qualifiés pour la finale. La France tentera d'en faire autant dans la deuxième série au couloir 4. Vincent, Lemaitre, Tinmar et Bassaw composent le relais tricolore.

15h32 : Lavillenie débutera son concours à 5,65m

Grandissime favori du concours de la perche, Renaud Lavillenie n'a toujours pas attaqué son concours. Rôdé aux hautes altitudes, le recordman du monde (6,16m en salle) a décidé d'attaquer sa première barre à 5,65m. Champion d’Europe en 2010 et 2012, Renaud Lavillenie vise son troisième titre consécutif. Un boulevard semble se dessiner pour le Clermontois avec les absences de ses rivaux allemands Raphael Holzdeppe, Bjorn Otto et Malte Mohr. Parmi ses concurrents en Suisse, un seul a dépassé 5,80m cette saison : le Polonais Piotr Lisek (5,82m). Lavillenie, qui n'a sauté que 5,92m depuis son record du monde en février, notamment à cause de mauvaises conditions météorologiques, reste sur 19 concours victorieux. Il est invaincu en 2014. Toute autre performance que l'or sera donc un échec pour lui.

15h25 : Sixième marseillaise dans le Letzigrund

En l'honneur de Christelle Daunay, victorieuse du marathon ce matin, l'hymne national français résonne dans l'enceinte du stade de Letzigrund. La Française a apporté la sixième médaille au clan tricolore.

Christelle Daunay croque sa médaille d'or du marathon sur le podium du Letzigrund.

Crédit: AFP

15h20 : L'Allemagne à la trappe, 42''62 pour la Grande-Bretagne

Championne d'Europe en titre, le relais allemand n'a pas terminé la course et est éliminé. Avec de la marge, la Grande-Bretagne a remporté cette seconde série du 4x100m féminin en 42''62 devant l'Ukraine (43''37) et la Russie (43''47). Le relais tricolore, composé de Distel-Bonnet, Ikuesan, Soumaré et Akakpo, a donc réalisé le meilleur chrono des séries (42''29) et s'avance en favorite pour la finale de demain. L'occasion pour ces quatre filles d'effacer définitivement le souvenir des championats du monde de Moscou l'an passé. Médaillées d'argent, elles avaient finalement été disqualifiées pour une mauvaise transmission de bâton.

15h12 : Mention très bien pour Soumaré et le 4x100m, qualifié en finale

Avec des transmissions assurées, le relais tricolore a écrasé cette première série du 4x100m féminin pour se qualifier en finale en 42''29. Mention spéciale à Myriam Soumaré, très en jambes après sa médaille de bronze hier au 200m, dans le deuxième virage. Les Pays-Bas sont deuxièmes (42''77) et la Suisse troisième (42''98).

Le tweet

15h10 : Le relais 4x100m féminin en lice

Présent au couloir 2, le relais français du 4x100m féminin va tenter d'assurer sa place en finale avec Céline Distel-Bonnet, Ayodélé Ikuesan, Myriam Soumaré et Stella Akakpo.

15h05 : C'est parti pour la perche, Menaldo passe 5,40m

Deuxième Français en lice avec Renaud Lavillenie en finale de la perche, Kevin Menaldo est parfaitement entré dans son concours. Le vice champion du monde juniors 2011, 22 ans, a franchi avec aisance 5,40m à son premier essai.

Kevin Menaldo, lors des championnats du monde indoor 2014 à Sopot

Crédit: AFP

15h00 : Pars vise le doublé au marteau

Champion olympique et meilleure performeur européen de l'année (82,49m), Krisztian Pars est candidat à sa propre succession pour le lancer du marteau. Le concours vient de débuter. Le principal adversaire du Hongrois s'annonce être le Polonais Pawel Fadjffed, champion du monde à Moscou l'an passé. On rappelle qu'il n'y pas de Français engagé. Sixième performeur européen de l'année, Quentin Bigot avait été contrôlé positif fin juillet.

Le Hongrois Krisztian Pars, ici lors des qualifications, veut conserver son titre européen au lancer du marteau ce samedi après-midi à Zürich.

Crédit: AFP

Le programme de l'après-midi

A la différence des quatre premières journées, la deuxième session de ce samedi se déroule l'après-midi et non en soirée. La finale du lancer du marteau ouvrira le bal (15h00) et le clan français commencera à vibrer avec les premiers bonds de Renaud Lavillenie (15h04). Le champion olympique français vise une troisième couronne européenne consécutive au saut à la perche. Candidate à une médaille voire mieux, Mélina Robert-Michon entre en lice à

  • 15h00 – Lancer du marteau (Hommes), finale
  • 15h03 – Saut à la perche (Hommes), finale : Renaud Lavillenie et Kévin Menaldo
  • 15h10 – 4x100m (Femmes), qualifications : Myriam Soumaré, Ayodélé Ikuesan, Céline Distel-Bonnet, Stella Akakpo, Eloyse Lesueur, Jennifer Galais
  • 15h35 – 4x100m (Hommes), qualifications : Christophe Lemaitre, Ben Bassaw, Teddy Tinmar, Pierre Vincent, Ken Romain
  • 16h05 – 800m (Femmes), finale
  • 16h20 – 4x400 (Femmes), qualifications : Floria Guei, Marie Gayot, Estelle Perrossier, Agnès Raharolahy, Muriel Hurtis, Phara Anarchasis
  • 16h40 – Triple saut (Femmes), finale
  • 16h45 – Disque (Femmes), finale : Mélina Robert-Michon
  • 16h48 – 4x400 (Hommes), qualifications : Mame-Ibra Anne, Teddy-Atine Venel, Thomas Jordier, Mamoudou-Elimane Hanne, Yoann Décimus, Yannick Fonsat
  • 17h15 – 110m haies (Femmes), finale
  • 17h40 – 5000m (Femmes), finale