Usaint Bolt, Yohan Blake, Michael Johnson et... Erriyon Knighton. Alors que la saison extérieure en est encore à ses balbutiements, la hiérarchie des meilleurs performeurs de l'histoire sur 200m a connu une entrée fracassante samedi. A Baton Rouge, aux Etats-Unis, Erriyon Knighton a écrasé la course pour achever son demi-tour de piste en 19''49. Si ça ne vous suffit pas, notez que l'Américain n'a que... 18 ans.
Knighton n'en est pas à son coup d'essai et le voir réaliser des chronos incroyables n'est que la suite logique ce que l'on avait déjà vu. En juin dernier, à 17 ans, il avait déjà réussi un spectaculaire 20''11 sur 200m à Jacksonville. Un temps qui avait fait parler puisqu'au même âge, le légendaire Usain Bolt s'était "contenté" de 20''13.
Birmingham Grand Prix
Le relais 4x100m à la recherche de son identité
HIER À 11:25

La pépite du sprint US

Pépite du sprint US, Knighton, né en janvier 2004, possédait à l'époque un record en 10"16 sur 100m et en 47"48 sur 400 m. Depuis, il est tombé à 10''04 sur la ligne droite et donc à moins de 19''50, ce qui n'a donc été réalisé que par trois hommes dans l'histoire (Bolt, Blake et Johnson) et qu'a seulement sept reprises avant lui (dont 4 pour le seul Usain Bolt). C'est là que se situe le caractère historique de sa performance.
C'est déjà la troisième fois qu'Erriyon Knighton abaisse la marque du record du monde U20. Auteur de deux chronos en 19''84 et 19''88 en juin 2021, il a définitivement confirmé son immense talent. Évidemment meilleur performeur mondial de l'année, Knighton, déjà 4e de la finale des Jeux l'été dernier sur le 200m à 18 ans, en favori au titre mondial à Eugene en juillet prochain (du 15 au 24).
D'ici-là, il aura le temps de se confronter à la crème du sprint actuel, à savoir Andre De Grasse, champion olympique à Tokyo en 19''62 sur 200m, Noah Lyles, Fred Kerley, Trayvon Bromell ou encore Marcell Jacobs, roi du sprint aux JO 2020. A moins que ce ne soit eux qui doivent redouter la confrontation.

19"62, De Grasse sacré sur un 200m explosif : sa course en vidéo

Athlétisme
Pour son retour, Jacobs passe sous les 10 secondes et regoûte au succès
18/05/2022 À 16:11
Doha
Pas de record, mais Duplantis a encore survolé les débats
14/05/2022 À 17:51