L'Américain Justin Gatlin a remporté vendredi soir le 100 m de la réunion de Monaco, en 9’’94 face à un vent légèrement défavorable (-0,4 m/s), devançant son compatriote Dentarius Locke (9’’96) et le Français Jimmy Vicaut (9’’99). Champion olympique en 2004 à Athènes, Gatlin avait été suspendu quatre ans pour dopage au testostérone (2006-2010).
Vicaut, qui avait passé le mur des 10 secondes pour la première fois de sa carrière en série (9’’95) des Championnats de France, samedi dernier à Paris, avait égalé ce chrono en finale une heure après. Le Francilien, âgé de 21 ans, est donc descendu pour la troisième fois sous la barrière des 10 secondes en une semaine, confirmant qu'il avait franchi "mentalement" un cap.
Le longiligne Kényan Asbel Kiprop a rafraîchi les listes "All-time" du 1500 m, en réalisant 3’27’’72, 4e performance de l'histoire, vendredi à Monaco lors de la 10e étape de la Ligue de diamant. Il faut remonter à près de 12 ans pour retrouver meilleur chrono, les 3’26’’34 de l'Américain d'origine kényane Bernard Lagat, le 24 août 2001 à Bruxelles. Kiprop, 24 ans et déjà champion olympique en 2008 et tenant du titre mondial, possède de par son gabarit des tendons longs qui lui permettent, soulignent les scientifiques, une "économie de course".
Athlétisme
Gidey pulvérise le record du monde du semi-marathon
IL Y A 9 HEURES
Lancé sur des bases hautes par le lièvre, Kiprop, formé à l'école d'Eldoret de la Fédération internationale (IAAF), s'est retrouvé seul à 500 m de l'arrivée. "Je suis évidemment heureux même si on attend de moi que je conserve mon titre mondial, a expliqué sagement le grand Asbel. Avec une course plus sage - il était 7e après 600 m-, le double champion olympique (5000/10 000 mètres) britannique Mo Farah a réalisé un surprenant record d'Europe, effaçant en 3’28’’81 la marque continentale de l'Espagnol Fermin Cacho (3’28’’95), qui résistait depuis le 13 août 1997 à Zürich.
Fête africaine
Au diapason du Kenya dominateur comme attendu du demi-fond (MPM sur 5000 m pour Edwin Soi en 12’51’’34), l'Afrique a participé au feu d'artifice avec Amantle Montsho (49’’33, MPM sur 400 m), du Botswana, et l'Ivoirienne Murielle Ahouré, lauréate du 200 m (22’’24) avec record national. "Je suis contente, satisfaite et relax. Je n'ai pas de pression pour Moscou" (Mondiaux du 10 au 18 août), a remarqué la jeune femme, double finaliste aux JO de Londres, qui avait déjà battu il y a 11 jours son record national sur 100 m (10’’91).
Vitezslav Vesely, en faisant sienne la MPM du javelot (87,68 m), a rappelé la grande valeur de l'école tchèque. En trois bonds (5,70-5,86-5,96 m), le champion olympique de la perche Renaud Lavillenie a amélioré d'un centimètre son meilleur saut de la saison. Puis, le Français a requis la barre à 6,02 m, échouant d'un rien deux fois.
Athlétisme
Nouveau record d'Europe pour Bashir Abdi à Rotterdam
IL Y A 9 HEURES
Athlétisme
Le marathon de Wuhan reporté pour cause de Covid-19
IL Y A 10 HEURES