Dans l'ombre d'Usain Bolt (vainqueur du 100m ern 9"95) ou du Sud-Africain Wayde Van Niekerk (vainqueur du 400 m en 43.73), pas moins de cinq meilleures performances mondiales ont été réalisées au Stade Louis-II de Monaco vendredi pour le meeting Herculis comptant pour la Golden League..
L'Afrique s'est d'ailleurs taillé la part du lion. La Sud-Africaine Caster Semenya est restée pour sa part maître du double tour de piste au féminin (1 min 55.27/MPM). "J'ai démontré ma force et mes adversaires m'ont surprises en me poussant. Cela a été un rude combat jusqu'à la fin", a remarqué Semenya, double championne olympique.
Herculis
Seulement 5e, Lavillenie déçoit
21/07/2017 À 20:23
Le demi-fond est resté le domaine des Kényans Elijah Manangoi, vainqueur du 1500 m (3 min 28.80) en l'absence de son compatriote et triple champion du monde Asbel Kiprop, Emmanuel Korir sur 800 m (1 min 43.10) et Hellen Obiri (8 min 23.14 au 3000 m) ont pris date pour Londres.
La Russe Mariya Lasistkene-Kuchina, légère comme un papillon, a poursuivi son vol en franchissant 2,05 m en hauteur.
Herculis
Sans forcer, Bolt descend sous les 10" pour la 50e fois
21/07/2017 À 19:42
Herculis
Bosse sera bien du voyage à Londres
21/07/2017 À 19:08