PEKIN 2008 ATHLETISME - 1er jour
. 1500m messieurs - Séries :Les Français engagés : Mehdi Baala
Quatre ans après la désillusion d'Athènes et son élimination prématurée - la faute à une cheville amoindrie par une entorse - Mehdi Baala a vaincu un premier démon en passant le premier tour du 1500m. Le Français n'a pas véritablement eu à s'employer pour remporter la première série. En deuxième position à l'entrée du dernier virage, le double champion d'Europe a pris les choses en main et déroulé lors des cent derniers mètres. Vainqueur de sa série en 3'35''87, Mehdi Baala disputera les demi-finales dimanche, jour de son anniversaire.
Pékin 2008
Les favoris au rendez-vous
15/08/2008 À 07:45
Le meilleur chrono de ces séries est à mettre à l'actif de Rashid Ramzi. Le champion du monde 2005 n'a jamais relâché l'effort et conclu son 1500m en 3'32''89. Bernard Lagat a lui eu un coup de chaud. Quatrième de sa course, il a eu peur de passer à la trappe. "Ce n'était pas aussi facile que je le souhaitais Je n'étais pas heureux de m'être laissé enfermer, mais je ne voulais pas paniquer. J'ai donc continué tout droit pour finir dans les cinq premiers. Mais lorsqu'il restait 400 m et cinq mecs devant moi, j'ai eu un peu peur. Je ne veux pas revivre ça."
. 100m messieurs - Quarts de finale :
Les Français engagés : Martial M'bandjock, Ronald Pognon
Après une matinée plus que tranquille, Churandy Martina (Antilles Néerlandaises) a réveillé tout le monde dès l'entame du deuxième tour. Premier à passer sous les 10'' (9''99, record personnel), le sprinteur a donné le ton. Et n'a pas tardé à être imité par Richard Thompson (9''99). Le tout au nez et à la barbe d'un certain Tyson Gay, qui n'a pas vraiment impressionné (10''09), et de Martial Mbandjock, qui s'est qualifié pour les demies (10''16). Le Français sera le seul à courir samedi puisque Ronald Pognon, auteur d'un départ catastrophique, a terminé 5e (10''21) de sa course.
De ce deuxième tour, on retiendra surtout la course du recordman du monde, Usain Bolt. Le Jamaïcain a pris un départ tout ce qu'il y a de plus moyen et, en tête aux trente mètres, a constamment contrôlé. Un coup d'oeil à gauche, un autre à droite... Darvis Patton et les autres n'ont jamais pu revenir sur le patron, alors que celui-ci avait quasiment coupé son effort à mi-course. Tout ça pour un chrono de 9'92''. Vous avez dit impressionnant ?
. Disque dames - Qualifications :
Les Françaises engagées : Melina Robert-Michon
Melina Robert-Michon peut être satisfaite. La native de Voiron a choisi son jour pour briller. Alors qu'elle n'était pas encore parvenue à lancer le disque au-delà de 61,48m cette saison, la Français a tout simplement amélioré sa meilleure marque de soixante-quinze centimètres. Résultat : un jet à 62,23m, 5e meilleur des qualifications, qui lui ouvre les portes de la finale olympique. A Sydney en 2000 et à Athènes il y a quatre ans, la Française n'avait pas passé le cap des qualifications.
. 3000m steeple dames - Premier tour :
Les Françaises engagées : Sophie Duarte
Sophie Duarte n'ira pas plus loin. La Française n'a pas réussi à passer le cap des séries sur 3000m steeple. Cinquième à Osaka, Duarte n'a pas réussi à tenir le rythme et a terminé 7e de sa série en 9'38''08. Pour passer, il fallait terminer parmi les quatre premières ou être repêchée au temps. "La sérénité, le panache, il faut l'avoir le jour J. Il me manquait ce que j'ai eu l'an dernier. Je me rends compte que c'est 60 pour cent de la réussite", a-t-elle analysé, un brin déçue.
. Triple saut dames - QualificationsLes Françaises engagées : Teresa Nzola Meso
Seule Française engagée en qualifications, Teresa Nzola Meso n'a pas réussi à se hisser en finale du triple saut. La Française échoue à 7 centièmes avec un saut à 14,11m. La Suédoise Carolina Klüft, double championne d'Europe en heptathlon (2002 et 2006) et triple championne du monde (2003, 2005 et 2007) a subi la même loi avec un bon à 13,97m. C'est la Cubaine Yargelis Savigne qui a réalisé le meilleur saut avec 14,99m.
. 400m haies - QualificationsAucun Français engagé
Les Etats-Unis tiennent la mesure. Avec le meilleur temps du 1er tour pour Angelo Taylor, devant les favoris Bershawn Jackson (49"20) Kerron Clement (49"42), tous vainqueurs de leur série, les US seront aux avant-postes lors des demi-finales de samedi. A noter la triste élimination du Dominicain Felix Sanchez, éliminée dès le 1er tour avec un temps de 51"10. Il confiera par la suite qu'il a été affecté par le décès de sa grand-mère, quelques heures avant sa course.
. Heptathlon - Après quatre épreuves
Les Françaises engagées : Marie Collonvillé, Antoinette Nana Djimou Ida
Sixième après les épreuves matinales, Marie Collonvillé a glissé de dix rangs après le lancer du poids et le 200m (3664 points). Pourtant, la Française n'a pas grand chose à se reprocher. Au poids, Collonvillé a réussi un jet à 12,42m. Sur 200m, la Tricolore a pris la troisième place de sa course, en 25''06. Son meilleur chrono de la saison. Antoinette Nana Djimou Ida pointe elle au 26e rang (3468). Hyleas Fountain est toujours en tête (4060 points). A noter que Carolina Klüft, reine de cette discipline, a décidé de ne pas y participer, faute d'être suffisamment en forme.
10000m dames - FINALE
Aucun Français engagé
. OR : Tirunesh Dibaba (ETH), ARG : Elvan Abeylegesse (TUR), BRZ : Shalane Flanagan (USA)
Tirunesh Dibaba est devenue championne olympique du 10 000m en réalisant la 2e performance de tous les temps pour son premier titre olympique à 22 ans. En 29 min 54 sec 66, Dibaba, déjà championne du monde de la discipline, a précédé la Turque Elvan Abeylegesse, son ex-compatriote, qui a mené un train d'enfer pour la décrocher et se consolera un peu avec le record continental (29:56.34), également 3e chrono de l'histoire. Tirunesh Dibaba a désormais quelques jours pour récupérer avant de s'attaquer au 5000m, où elle est détentrice du record du monde, pour réaliser le doublé jamais réussi par une femme sur ces distances.
. Poids messieurs - FINALE
Aucun Français engagé
. OR : Tomasz Majewski (POL), ARG : Christian Cantwell (USA), BRZ : Andrei Mikhnevich
Tomasz Majewski a enlevé le premier titre olympique en athlétisme à Pékin. Grâce à un jet à 21m51 au 3e essai, le Polonais est devenu champion olympique au poids, le premier de son pays pour ses jeux, en devançant l'Américain Christian Cantwell (21,09m) et le Bélarusse Andrei Mikhnevich (21,09m). Aucun Français n'était présent en finale. Yves Niaré, engagé en qualifications, n'a pas fait mieux que 19,73m, soit le 12e jet, insuffisant pour passer le 1er tour.
Pékin 2008
Baala savoure
06/01/2010 À 21:57
Pékin 2008
Baala: "Une saveur énorme"
06/01/2010 À 20:32