Getty Images

All Star Perche : Renaud Lavillenie s'estime favori avec Piotr Lisek

Lavillenie s'estime favori, avec Lisek, de la 3e édition du All Star Perche
Par AFP

Le 23/02/2018 à 20:15Mis à jour Le 23/02/2018 à 20:37

ALL STAR PERCHE - Le Français Renaud Lavillenie s'est classé parmi les favoris, avec le Polonais Piotr Lisek, de la 3e édition du All Star Perche, qui se tiendra dimanche à Clermont-Ferrand (centre de la France).

Renaud Lavillenie, grand favori du All Star Perche ? Ce concours, qu'il organise et dont il avait remporté la première édition, avant de laisser la place au Canadien Shawn Barber l'an passé, est la dernière compétition internationale avant les Mondiaux en salle de Birmingham (Angleterre), du 2 au 4 mars. L'Américain Sam Kendricks (champion du monde 2017), le Suédois Armand Duplantis, ainsi que Barber qui défendra son titre, seront également présents dans la capitale auvergnate.

"A l'heure actuelle, il y a deux perchistes dans la saison qui se détachent par rapport au reste, dans le sens où il n'y a personne qui domine outrageusement l'hiver. Piotr (Lisek) et moi, on a été les deux seuls perchistes à franchir plus de deux fois 5,80 dans la saison. Légitimement, on reste un peu plus devant par rapport aux autres", a déclaré Renaud Lavillenie à la presse. Le 15 février dernier, Piotr Lisek a établi la meilleure performance mondiale de l'année (MPM) en salle de la saison avec 5,91 m à Torun (Pologne).

" Il y a une inconstance qui est notable"

"Après, on a vu quand même pas mal de mecs sortir des gros concours mais avec une certaine irrégularité. On peut penser notamment au Brésilien (Thiago Braz, champion olympique de saut à la perche aux Jeux de Rio-2016, NDLR) qui a sorti une fois 5 mètres 90 et qui derrière fait 50, 70. Il y a une inconstance qui est notable", a jugé Lavillenie, avant de citer également les performances inégales de l'Allemand Raphael Holzdeppe. Braz, qui avait devancé Lavillenie pour l'or aux derniers JO et qui sera absent dimanche, a annoncé vendredi sa présence aux Mondiaux de Birmingham.

Le 10 février dernier à Rouen, les deux athlètes n'ont pu se départager au Perche Elite Tour, montant ensemble sur la première marche du podium avec une barre à 5,90 m. "La régularité, c'est notamment la clé pour être sur le podium" aux Mondiaux, a estimé le détenteur du record du monde (6,16 m).

0
0