Le meeting en salle de Liévin a tutoyé les sommets, mardi soir dans le Nord. Gudaf Tsegay a battu le record du monde du 1500 m. En 3'53"09, l'Éthiopienne de 24 ans, médaillée de bronze aux Mondiaux 2016 en salle à Portland et aux championnats du monde 2019 à Doha, a amélioré de plus de deux secondes l'ancien chrono de référence établi par sa compatriote Genzebe Dibaba, en 3'55"17 le 1er février 2014 à Karlsruhe, en Allemagne.
8,25 m : Echevarria établit la meilleure performance mondiale de l'année à la longueur
À peine surprise, l'athlète de 24 ans a bénéficié d'une course d'équipe de la part de ses compatriotes pour survoler la course. "Je suis très contente", a-t-elle répété en zone mixte dans un anglais limité, son panneau "World Record" à la main.
Athlétisme
Duplantis s'impose à Liévin mais s'arrête prématurément, Lavillenie 3e
09/02/2021 À 22:22
Et puis, on a failli assister à un autre exploit puisque l'Américain Grant Holloway, champion du monde en titre du 110 m haies, s'est approché à 0"02 du record du monde du 60 m haies, détenu par le Britannique Colin Jackson depuis 1994. En 7"32, il a néanmoins abaissé sa meilleure marque personnelle de 0"03, établie le 24 janvier dernier à Fayetteville, aux Etats-Unis d'Amérique.
Déjà impressionnant en demi-finale quelques heures plus tôt (7"38), l'athlète de 23 ans a nettement devancé en finale le Français Wilhem Belocian (7"52) et l'Italien Paolo Dal Molin (7".55). "Je venais pour le plaisir, pas pour le record, mais je ne suis pas vraiment surpris car j'ai travaillé pour faire ça. Il faut garder la dynamique et rester régulier sous les 7 sec 40", a-t-il savouré après son succès.

Zango à 17,82 m

D'autres MPM ont été établies sur la piste bleue de Liévin. L'Éthiopienne Lemlem Hailu détient désormais la marque de référence pour 2021 du 3000 m (8'32"55), le Cubain Juan Miguel Echevarria celle du saut en longueur (8,25m) et le Norvégien Jakob Ingebrigtsen du 1500 m (3'31"80). "Je veux toujours courir vite mais c'était ma première course de l'année et vous ne savez jamais où vous en êtes, c'est un super sentiment", a réagi le benjamin de la fratrie Ingebrigtsen.
En triple saut, le Burkinabé Hugues-Fabrice Zango, devenu mi-janvier le premier homme à plus de 18 m en salle, a certes réalisé un très beau bond à 17,82 m, mais il espérait mieux sur une piste où il s'entraîne régulièrement. "Je suis un peu frustré parce que j'ai fait des erreurs techniques que j'ai payées cash. Il y a beaucoup de choses qui se mettent en place, je ne me fais pas de souci pour la suite", a-t-il réagi.
L'Éthiopien Getnet Wale a quant à lui remporté un 3000 m au couteau. En terminant en 7'24"98, il ne lui a manqué que 0"8 pour battre le record du monde du Kényan Daniel Komen.
Tokyo 2020
Les Etats-Unis renoncent à un camp d'entraînement près de Tokyo
HIER À 06:57
Tokyo 2020
De la NFL au 100m des JO : analyse de l’ambitieux projet de DK Metcalf
10/05/2021 À 22:08