Pour trois centièmes, Fred Kerley devance Trayvon Bromell. L'Américain, vice-champion olympique à Tokyo, a remporté vendredi le 100m du meeting Ligue de diamant de Bruxelles en dominant en 9"94 son compatriote (9"97).
Kerley (26 ans) s'est imposé cette saison comme l'un des meilleurs sprinteurs de la planète. Spécialiste du 400 m (médaillé de bronze aux Mondiaux de Doha en 2019), l'Américain est l'un des coureurs les plus complets de l'histoire avec des records à 9"84 (100m), 19"79 (200m) et 43"64 (400m).
Athlétisme
Marathon de Berlin : Bekele battu, son compatriote Adola vainqueur
HIER À 11:34
Bromell, meilleur performeur de l'année sur la ligne droite (9"77) mais grand battu des JO de Tokyo (éliminé en demi-finales), s'est de son côté refait une petite santé en prenant la 2e place devant un autre Américain, Michael Norman (9"98).

Mboma canon sur 200m

La Namibienne Christine Mboma, spécialiste du 400m passée au 200m en raison du règlement sur les athlètes hyperandrogènes, a remporté le demi-tour de piste du meeting Ligue de diamant de Bruxelles dans un temps canon de 21"84, vendredi. Mboma (18 ans), vice-championne olympique à Tokyo, a dominé la Jamaïcaine Shericka Jackson (21"95), 3e du 100 m des JO, et la Britannique Dina Asher-Smith, médaillée d'or mondiale en 2019 (22"04). L'Américaine Sha'Carri Richardson, grand espoir du sprint US mais privée des Jeux en raison d'un contrôle positif au cannabis, n'a terminé que 4e en 22"45.
Complète inconnue il y a encore quelques semaines, Mboma a explosé au plus haut niveau en 2021. Elle est d'abord devenue fin juin la 7e meilleure performeuse de tous les temps sur 400m. Mais son comité olympique a annoncé quelques jours plus tard qu'elle ne pourrait pas s'aligner sur la distance aux JO, étant concernée par le règlement sur l'hyperandrogénie qui empêche depuis 2019 les athlètes présentant des "différences du développement sexuel" (DSD) et un taux de testostérone élevé à courir à l'international du 400m au mile sauf à prendre un traitement.
Elle s'est alors reconvertie au 200m, distance sur laquelle elle enchaîne les chronos de très haut niveau. Elle a ainsi abaissé son record personnel sur le demi-tour de piste de près d'une seconde en trois mois, battant le record d'Afrique en finale olympique à Tokyo (21"81).

Duplantis survole le concours

Le Suédois Armand Duplantis a survolé le concours de la perche du meeting Ligue de diamant de Bruxelles avec un bond à 6,05m, vendredi. Le recordman du monde (6,18m) et champion olympique a passé cette barre à son 3e essai et surclassé ses principaux rivaux, à l'image de l'Américain Christopher Nilsen, son dauphin à Tokyo, 2e avec un saut à 5,85m.
Après une surprenante contre-performance il y a une semaine à Lausanne (5,62m), le prodige suédois (21 ans) avait repris ses bonnes habitudes en s'imposant lors de l'étape de La Ligue de diamant à Paris samedi (6,01m). Comme à Paris, Duplantis s'est attaqué à son record du monde mais a échoué à trois reprises à 6,19 m.
Athlétisme
Keitany prend sa retraite à 39 ans
22/09/2021 À 14:23
Athlétisme
"C’est limite dégradant d’être fort en sport" : Mayer dénonce les manques de l'école française
21/09/2021 À 11:56