La Bélarusse Marina Arzamasova, championne du monde du 800 m en 2015, a été suspendue quatre ans après un contrôle positif au ligandrol (agent anabolisant), a annoncé vendredi l'Unité d'intégrité de l'athlétisme (AIU).

Arzamasova (32 ans), également médaillée d'or européenne en 2014, avait été suspendue provisoirement en août 2019 et n'avait pas pu prendre part aux Mondiaux de Doha. Sa sanction prendra fin le 28 juillet 2023. L'AIU précise que la substance LGD-4033, aussi connue sous le nom de ligandrol et agissant sur les récepteurs androgènes et la masse musculaire, a été retrouvée dans l'organisme de l'athlète. Arzamasova, dont le record personnel est de 1 min 57 sec 54 (2015), n'était plus descendue sous la barre des deux minutes sur 800 m depuis l'année 2016.

Athlétisme
Un saut à 5,92 m : Très bonne rentrée pour Lavillenie
16/01/2021 À 19:34
Athlétisme
Thésard en génie électrique, pionnier et recordman du monde : Qui est Zango, le protégé de Tamgho ?
16/01/2021 À 19:13
Athlétisme
Zango brise la barre des 18 mètres au triple saut en salle
16/01/2021 À 14:54